En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

débarquement anglo-américain en Afrique du Nord (novembre 1942)

Opération militaire qui avait pour but de libérer l'Afrique du Nord de l'occupation germano-italienne et de créer ainsi les conditions d'un futur débarquement en Italie.

Les forces alliées (environ 65 000 hommes) devaient débarquer au Maroc et en Algérie, mais non en Tunisie, ce qui fut une erreur. Préparé lors d'entrevues secrètes – dont le 22 octobre à Cherchell entre le général Mark Clark, le général Charles Mast et le diplomate Robert Murphy –, à l'insu des autorités françaises, le débarquement a lieu le 8 novembre 1942 à l'aube, à Casablanca, Oran et Alger. Partout le feu est ouvert, bien que très localement à Alger, où le général Juin conclut un armistice dans la journée. Darlan, qui était fortuitement à Alger, se fait reconnaître par les Américains comme la plus haute autorité ; il signe le 9 avec le général Clark un accord organisant la rentrée en guerre de tous les territoires français d'Afrique et donne l'ordre le 10 à midi d'arrêter les combats à Oran et à Casablanca, où les troupes françaises de Noguès, fidèles aux ordres de Pétain, opposèrent une vive résistance. De leur côté, les Allemands avaient rapidement réagi : dès le 9, au matin, leurs avions se posaient en Tunisie. C'était l'ouverture d'une nouvelle campagne et le retour des forces de l'Afrique du Nord dans la lutte contre l'Axe.

Pour en savoir plus, voir l'article Seconde Guerre mondiale.