En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Vosges (88)

Lorraine, les Vosges
Lorraine, les Vosges

Département de la Région Lorraine.
Le département appartient à l'académie de Nancy-Metz, à la cour d'appel de Nancy, à la zone de défense Est.

  • Chef-lieu de département : Épinal
  • Chefs-lieux d'arrondissements : Neufchâteau, Saint-Dié-des-Vosges
  • Nombre d'arrondissements : 3
  • Nombre de cantons : 31
  • Nombre de communes : 515
  • Superficie : 5 874 km2
  • Population : 379 724 hab. (recensement de 2010)
  • Nom des habitants : Vosgiens

Le département s'étend sur deux régions physiques : à l'E. le massif vosgien, à l'O. la « plaine » ou sud du Plateau lorrain. À l'E., les Vosges cristallines constituent la partie limitrophe avec l'Alsace (le ballon de Servance est le point culminant des Vosges lorraines). La haute Moselle draine pratiquement toute la région. Les surfaces sommitales sont occupées par les hautes chaumes. La route des Crêtes, grande artère touristique, court parallèlement à la ligne de faîte. Les cols, malgré leur altitude, ont toujours facilité les contacts avec l'Alsace. Les hautes vallées, façonnées par les glaciers, région d'élevage et de forêts, ont été conquises par l'industrie textile (filature, tissage du coton) après 1871 avec le repli d'Alsaciens. L'activité du textile a très fortement reculé. De ce fait, nombre de communes dans la montagne ont vu leur population diminuer. Le tourisme (régions de Gérardmer, La Bresse, vallée de la haute Moselle, de la Meurthe) a connu un essor rapide, mais qui ne compense pas les emplois perdus dans l'industrie. La métallurgie a nettement progressé depuis 1968, de même la fabrication du papier et du coton, bien que les matières premières viennent de l'extérieur.

Le plateau commence à l'O. de la Moselle et est constitué par des roches gréseuses et calcaires d'âge mésozoïque qui s'inclinent doucement d'E. en O. Les cours d'eau y sont encaissés et ont dégagé des « côtes » (Côtes de Moselle, Côtes de Meuse). La Vôge forme transition avec la « montagne ». Le Plateau constitue un pays découvert, d'habitat groupé, plus riche sur le plan agricole, où la polyculture à base céréalière a reculé devant l'élevage, favorisé par l'humidité du climat. C'est aussi une grande zone de passage (vallées de la Moselle, de la Meuse), consacrée par l'autoroute Lorraine-Bourgogne. Épinal est déjà une ville de l'avant-pays. Mirecourt et Neufchâteau n'ont plus rien de vosgien. Le Plateau est à tout point de vue lorrain (villages-rues, paysages, cultures, élevage). Il compte trois stations thermales : Vittel, Contrexéville, Bains-les-Bains ; la montagne n'en a qu'une : Plombières.

La crise du textile a des répercussions sur l'ensemble de l'économie. Représenté dans les principales villes (Épinal, Saint-Dié-des-Vosges, Remiremont) et bien qu'en déclin, le textile demeure la branche majeure d'une industrie complétée par le travail du bois, la papeterie, la verrerie, le tourisme et le thermalisme. La reconversion a commencé vers le sud (Remiremont), mais a été insuffisante pour donner un nouveau souffle. Le département reste écartelé, et manque de grandes villes. Épinal dépasse à peine Saint-Dié. La technologie et les capitaux viennent de l'extérieur. Le tourisme, qui s'est bien développé (le parc naturel régional des Ballons des Vosges s'étend en partie sur l'est du département), ne suffit pas pour revivifier le département.