En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Haute-Savoie (74)

Massif du Mont-Blanc
Massif du Mont-Blanc

Département de la Région Rhône-Alpes.
Le département appartient à l'académie de Grenoble, à la cour d'appel de Chambéry, à la zone de défense Sud-Est.

  • Chef-lieu de département : Annecy
  • Chefs-lieux d'arrondissements : Bonneville, Thonon-les-Bains, Saint-Julien-en-Genevois
  • Nombre d'arrondissements : 4
  • Nombre de cantons : 34
  • Nombre de communes : 294
  • Superficie : 4 388 km2
  • Population : 738 088 hab. (recensement de 2010)
  • Nom des habitants : Haut-Savoyards

La Haute-Savoie définit administrativement un ensemble constitué presque exclusivement de reliefs appartenant aux Préalpes à l'O. (Chablais entre le lac Léman et la cluse de l'Arve, Bornes entre la cluse de l'Arve et celle du Fier) formés de séries calcaires (jurassique et urgonien) et aux massifs centraux à l'E. (massif du Mont-Blanc, portant le point culminant de la chaîne des Alpes, 4 810 m, Aiguilles-Rouges), blocs et aiguilles granitiques compacts et d'altitude élevée. Le relief, le climat, l'enclavement marqué expliquent le long maintien d'un mode de mise en valeur traditionnel et autarcique. Le xixe s., en introduisant simultanément les chemins de fer et la houille blanche, a profondément modifié le milieu en accentuant la spécialisation vers l'élevage, qui abandonne aujourd'hui de plus en plus l'alpage pour se replier vers les vallées du Fier (cluse d'Annecy), de l'Arve et du Giffre (Faucigny), où apparaissent les cultures céréalières et les vergers.

L'artisanat montagnard (horlogerie, travail du bois, produits alimentaires) s'est transformé en une industrie de main-d'œuvre aux structures très souples et aux capacités d'adaptation étonnantes : roulements à billes, décolletage, fonderie fine, montage électrique et électronique, tandis que l'électrochimie lourde s'emparait du site de Chedde. Les problèmes de transport induisent le glissement actuel de toutes ces activités vers les portes alpines : Annemasse, Annecy. Près de 45 000 frontaliers vont chaque jour travailler en Suisse. Le pôle de compétitivité national Arve Industries Haute-Savoie Mont-Blanc réunit des entreprises de sous-traitance mécanique qui souhaitent évoluer vers la mécatronique (alliance de mécanique, électronique et informatique) ; il est notamment présent dans la vallée de l’Arve.

Le tourisme tient une place importante : tourisme estival au lac d'Annecy, avec, au sud du lac, une partie du parc naturel régional des Bauges, et sur les rives du lac Léman, tourisme thermal sans cesse modernisé à Évian et à Thonon-les-Bains, remarquable prospérité du tourisme de sports d'hiver (complexe de Chamonix-Mont-Blanc-Saint-Gervais-Megève), et stations de Morzine, La Clusaz, Flaine. Le tunnel routier du Mont-Blanc donne à la fonction de voie de passage une dimension européenne.