En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pas-de-Calais (62)

Nord-Pas-de-Calais, le cap Blanc-Nez
Nord-Pas-de-Calais, le cap Blanc-Nez

Département de la Région Nord-Pas-de-Calais.
Le département appartient à l'académie de Lille, à la cour d'appel de Douai, à la zone de défense Nord.

  • Chef-lieu de département : Arras
  • Chefs-lieux d'arrondissements : Béthune, Boulogne-sur-Mer, Calais, Lens, Montreuil, Saint-Omer
  • Nombre d'arrondissements : 7
  • Nombre de cantons : 77
  • Nombre de communes : 894
  • Superficie : 6 671 km2
  • Population : 1 461 387 hab. (recensement de 2010)

Le bombement de craie de l'Artois s'allonge et s'abaisse du N.-O. au S.-E., des environs du Boulonnais au seuil d'Arras-Bapaume. Le plateau descend doucement vers le S., où il est entaillé par les vallées de la Canche et de l'Authie ; il retombe plus brutalement vers le N., où les sables et argiles du bassin flamand forment des plaines (plaine Maritime, couloir de Saint-Omer, plaine de la Lys).

La façade maritime s'étend sur 120 kilomètres. La côte est basse au N., puis à falaises (à la hauteur de l'Artois et du Boulonnais), avec des caps (Blanc-Nez, Gris-Nez), et s'abaisse de nouveau au S. (dans le Marquenterre). La côte (dite d'Opale), avec, dans l'arrière-pays, le parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale, est animée par le tourisme dans le secteur du Touquet-Paris-Plage. Plus au N., Boulogne, premier port de pêche français, est le troisième territoire urbain du département et Calais le premier port de passagers français.

L'intérieur est en grande partie rural, le plus souvent avec des champs ouverts et des villages groupés : blé et betterave dans l'Arrageois à l'E. ; les limons se raréfient vers le N.-O., dans les hauteurs de l'Artois, et l'élevage devient prédominant. La « fosse du Boulonnais » est bocagère avec une place importante accordée à l'élevage. Les autres régions sont tournées vers les cultures des céréales et des betteraves (Artois, Flandre méridionale, Cambrésis occidental). La partie nord-est du département correspond à l'ancien bassin houiller, où dominent maintenant des industries liées à l'industrie automobile (pneumatiques,notamment).

La population s'accroît très lentement, l'excédent naturel étant presque compensé par un solde migratoire négatif. La structure de la population fait apparaître la part importante des moins de 20 ans (30 % du total) et une espérance de vie inférieure à la moyenne française. L'industrie regroupe une part des emplois supérieure à la moyenne nationale tandis que le tertiaire s'accroît, en liaison avec le développement des fonctions logistiques, l'essor du tourisme et l'implantation des établissements d'enseignement supérieur. Plus de 90 % de la population vit dans des espaces à dominante urbaine,et la plus grande partie dans les plus grandes aires urbaines du département.Arras,vient en premier sur l'axe de circulation N.-S. du « seuil » et l'axe O.-E. de l'Artois, ainsi que les centres industriels anciens, Hénin, Lens et Béthune, devant le littoral qui tend à devenir un grand ensemble urbain, exception faite des espaces naturels protégés, tant du fait du tourisme que des grandes infrastructures comme le tunnel sous la Manche. Près de Saint-Omer, Arques est un pôle industriel pour la verrerie et les arts de la table. Par ailleurs, le Pas-de-Calais est partie prenante dans deux espaces transfrontaliers de coopération métropolitaine : la coopération métropolitaine lilloise et la coopération métropolitaine du littoral Flandre Occidentale Belge-Côte d'Opale. Ce qui souligne les avantages de la situation géographique du Pas-de-Calais.