En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gers (32)

Département de la Région Midi-Pyrénées.
Le département appartient à l'académie de Toulouse, à la cour d'appel d'Agen, à la zone de défense Sud-Ouest.

  • Chef-lieu de département : Auch
  • Chefs-lieux d'arrondissements : Condom, Mirande
  • Nombre d'arrondissements : 3
  • Nombre de cantons : 31
  • Nombre de communes : 463
  • Superficie : 6 257 km2
  • Population : 188 159 hab. (recensement de 2010)
  • Nom des habitants : Gersois

Le département s'identifie avec le cœur de la Gascogne, drainé par les affluents de la Garonne nés sur le plateau de Lannemezan (Save, Gers, Arrats, Gimone et Baïse), dont les vallées divergentes isolent de longues lignes de collines qui s'abaissent de 600 m au S. à 200 au N. C'est un pays surtout rural, avec de petits villages et de nombreuses fermes isolées, où se pratique une polyculture fondée sur le blé, le maïs et la vigne, auxquels s'ajoute l'élevage des bovins et des volailles.

Au S., le Magnoac et l'Astarac sont des pays d'élevage de chevaux et de porcs autour de Miélan, de volailles autour de Samatan et de Lombez. Au N.-E., au-delà de Fleurance et de Lectoure, l'extrémité occidentale de la Lomagne est une riche terre à blé ; l'irrigation y est développée à partir de lacs collinaires. Mais la majeure partie du Gers s'identifie avec l'Armagnac. À l'O. de la Baïse, vers Eauze et Nogaro, le bas Armagnac est réputé pour ses vignobles, donnant des eaux-de-vie de qualité. À l'E., le haut Armagnac, au relief plus accidenté, du fait d'affleurements calcaires, est resté fidèle à une polyculture fondée sur le blé ; l'eau, amenée de la Neste par des canaux, y permet le développement de l'irrigation. La faiblesse de l'industrie et celle de l'urbanisation (seule Auch dépasse 10 000 habitants) ont contribué à son dépeuplement.