En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Eure-et-Loir (28)

Chartres
Chartres

Département de la Région Centre.
Le département appartient à l'académie d'Orléans-Tours, à la cour d'appel de Versailles, à la zone de défense Ouest.

  • Chef-lieu de département : Chartres
  • Chefs-lieux d'arrondissements : Châteaudun, Dreux, Nogent-le-Rotrou
  • Nombre d'arrondissements : 4
  • Nombre de cantons : 29
  • Nombre de communes : 403
  • Superficie : 5 880 km2
  • Population : 428 933 hab. (recensement de 2010)

Partagé entre les formations cénozoïques du centre du Bassin parisien et sa bordure crétacée, mais largement couvert de limon, l'Eure-et-Loir est, sur les trois quarts de sa superficie, une campagne découverte de grande culture et d'habitat groupé. La Beauce en occupe à elle seule 59 %. Table calcaire faiblement arrosée (550 mm), conquise par la propriété parisienne, pays de grandes exploitations, elle s'adonne aux cultures intensives du blé, de l'orge et, irriguées, du maïs et de la betterave sucrière. Ce sont les mêmes horizons céréaliers que l'on retrouve, au nord, dans le Drouais et le Thymerais, et même, au sud-ouest, dans le Faux Perche et le Perche Gouët, anciens pays de transition de haies et de petits élevages entre Beauce et Perche, récemment gagnés à l'openfield et à la céréaliculture par l'exemple beauceron. Tout à l'ouest seulement, tranchant par ses reliefs vigoureux (285 m), ses précipitations (plus de 700 mm) et ses sols d'argile à silex et de grisons, le Perche est un pays verdoyant, boisé, bocager, herbager et demeure une région d'élevage (chevaux, vaches laitières, porcs et volailles). Aux premiers rangs des départements français pour le blé, l'orge, le maïs et le colza, l'Eure-et-Loir s'est aussi, dans le contexte de la décentralisation, industrialisé (radio-télévision, matériel téléphonique, équipements automobiles, caoutchouc). Deux secteurs industriels se sont développés récemment : la parfumerie, autour de la « Cosmetic Valley » de Chartres, et la pharmacie [production de médicaments], à Chartres et à Dreux. La population, longtemps vieillie par l'exode vers Paris, croît, autant par excédent naturel que par apport migratoire. La vie régionale s'organise autour du chef-lieu, Chartres, bien centré, et de ses relais périphériques, dont Dreux, bien distribués.

Le parc naturel régional du Perche s'étend en partie sur l'O. du département.