En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Territoire de Belfort (90)

Département de la Région Franche-Comté.
Le département appartient à l'académie et à la cour d'appel de Besançon, à la zone de défense Est.

  • Chef-lieu de département : Belfort
  • Nombre d'arrondissements : 1
  • Nombre de cantons : 15
  • Nombre de communes : 102
  • Superficie : 609 km2
  • Population : 142 911 hab. (recensement de 2010)
  • Nom des habitants : Belfortains

Né après la défaite de 1870, permettant à la France de garder l'Alsace de langue française, le Territoire de Belfort subsista après 1918 et reçut, en 1922, le statut de département. Entre l'extrémité méridionale des Vosges, au N., et les plateaux du nord-ouest du Jura, au S.-O., le département s'étend sur une région modérément déprimée, zone de passage entre les pays de la Saône et du Rhin, longtemps désignée sous le nom de trouée de Belfort, correspondant mieux aujourd'hui à l'appellation de porte d'Alsace.

L'agriculture, dominée par l'élevage, conserve seulement une importance notable dans l'est, apparenté au Sundgau. L'industrie, née partiellement du repli d'Alsaciens après 1870, est représentée surtout par les constructions électriques et mécaniques, alors que le textile a beaucoup reculé. L'industrie est surtout implantée dans l'agglomération de Belfort (qui regroupe près de deux tiers de la population totale du Territoire), dont elle explique largement la notable croissance démographique récente et le taux élevé d'urbanisation (environ les quatre cinquièmes de la population totale). La présence et la puissance de Belfort sont toutefois concurrencées par l'attraction industrielle de l'agglomération de Montbéliard, et, plus localement, par celle du Jura suisse.