En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Classification des espèces vivantes

Classification des espèces vivantes

Classification des espèces vivantes

L'arbre du vivant. En dépit de leur extrême diversité, les espèces vivantes partagent toutes les mêmes composants élémentaires et les mêmes activités fondamentales, ce qui témoigne d'un lien de parenté universel. Elles ont évolué à partir d'ancêtres microscopiques dont les représentants actuels, les bactéries, se situent à la souche de l'arbre de la classification. Cet arbre est adopté par la plupart des scientifiques pour ordonner le monde vivant : comme dans un arbre généalogique, la parenté entre les espèces est plus forte quand elles occupent des rameaux voisins que lorsqu'elles se trouvent sur des rameaux ou des branches éloignés. L'arbre de la classification peut être représenté, comme ci-contre, avec trois troncs, dont deux sont occupés par les bactéries, ou procaryotes. Le troisième tronc, celui des eucaryotes (dont la cellule, plus complexe que celle des bactéries, est dotée d'un noyau), porte de nombreuses branches, dont les principales sont celles des végétaux, des champignons et des animaux. Cette dernière se divise en une lignée d'invertébrés (vers, mollusques, crustacés, insectes…) et une autre ramification qui porte les vertébrés (poissons, amphibiens, reptiles, oiseaux, mammifères) et sur laquelle se situe notre propre espèce.

Dessin Tom Sam You - Archives Larousse