En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

canton de Soleure

en allemand Solothurn

Canton de la Confédération suisse, imbriqué par l'histoire dans ceux de Bâle, Berne et Argovie, en majorité catholique.

  • Superficie : 791 km2
  • Population : 255 284 hab. (recensement de 2010)
  • Chef-lieu : Soleure

Le canton s'étend, du S. au N., de la plaine de l'Aar aux portes de Bâle par le Jura plissé (Weissenstein [1 294 m], Hauenstein) et la vallée de la Birse, affluent du Rhin. Forêts et prairies d'élevage couvrent le Jura ; la plaine de l'Aar fait de la grande culture, la vallée de la Birse des fruits et légumes pour Bâle. L'industrie ancienne (bois, laine) s'est récemment orientée à l'O. vers l'horlogerie venue de Neuchâtel, dans le Jura et surtout vers Grenchen (Granges), à l'E. vers la construction mécanique (Olten), la chaussure (Schönenwerd), le papier. Soleure est aujourd'hui dépassée par Grenchen et surtout par le carrefour ferroviaire d'Olten.

HISTOIRE

Partagé en de nombreuses seigneuries, le territoire de l'actuel canton fut progressivement acheté par la ville de Soleure de 1363 à 1669. Avec celle-ci, il s'allia aux cantons suisses contre les Habsbourg et fut admis dans la Confédération en 1481. Fermé à la Réforme, le canton garda un régime aristocratique jusqu'en 1798, qui fut rétabli en 1815 ; la Constitution de 1831 en fit une république démocratique.