En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Landes

Aquitaine
Aquitaine

Vaste région (14 200 km2) du sud-ouest de la France, sur l'Atlantique, s'étendant de la Gironde à l'Adour inférieur et, vers l'intérieur, jusqu'à Nérac, à 130 km de la mer.

Pays doux en hiver et déjà chaud en été, la plaine des Landes s'élève vers l'est en un plateau monotone, fait de sable noir, poussé vers l'intérieur par les vents du quaternaire. L'intérieur est une vaste plaine triangulaire, dont les sables s'agglutinent parfois en un grès dur, l'alios, qui retient l'eau en marécages insalubres. Les Landes furent, jusqu'au début du xixe s., un pays monotone, déshérité, aux routes très rares, et peu peuplé (seigle, élevage du mouton). Dès le début du xviiie s., les pins avaient fixé des dunes littorales. La plaine a été transformée à la fin du xviiie s. (par N. Brémontier) et sous le second Empire (par J. Chambrelent [1817-1893]), surtout après 1857, par des plantations de pins et par des drainages systématiques. À la fin du xixe s., les Landes, assainies, dont la population ne fut jamais aussi nombreuse, connurent une incontestable prospérité (bois de sciage, gemme), en même temps que routes et voies ferrées étaient construites.

La création de papeteries dans les années 1920 ne parvint pas à enrayer une dépopulation qui se précipita dès la fin des années 1940. La population est très peu nombreuse et les activités réduites (on ne produit guère plus de gemme), bien que, dès les années 1950, la Compagnie d'aménagement des Landes de Gascogne ait réalisé les premiers défrichements (maïs, aujourd'hui arrosé). Sur la côte, rectiligne et bordée de cordons de dunes qui enserrent des étangs, l'activité se concentre autour du bassin d'Arcachon (ostréiculture, pêche, tourisme) et à Mimizan, Seignosse, Hossegor et Capbreton ; depuis la fin des années 1960, la Mission interministérielle pour l'aménagement de la côte aquitaine a développé le tourisme sur la côte et les étangs littoraux, cependant qu'a été créé le parc naturel régional des Landes de Gascogne.

Le massif forestier des Landes est le plus grand d'Europe occidentale, avec environ 1 million d'hectares de forêts, surtout privées, mais aussi commerciales et domaniales. Le massif landais a été très efficacement protégé contre les incendies de forêt qui, autrefois, le ravageaient périodiquement. Les rares vestiges de la forêt originelle sont essentiellement constitués de chêne pédonculé, de chêne tauzin et de chêne-liège. Deux tempêtes, en 1999 et en 2009, ont dévasté une partie de la forêt. Celle de 2009 a détruit plusieurs centaines de milliers d'hectares, soit près du tiers de la forêt.