En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

canton de Berne

Eiger
Eiger

Canton de la Confédération suisse, dans l'ouest du pays, en majorité catholique et de langue allemande.

  • Superficie : 6 050 km2
  • Population : 979 802 hab. (recensement de 2010)
  • Chef-lieu : Berne

GÉOGRAPHIE

Le canton de Berne englobe du sud au nord une partie des Alpes (Oberland et Préalpes bernoises), une partie du Mittelland de part et d'autre de l'Aar autour de Berne, la dépression des lacs subjurassiens (Bienne), enfin une partie (réduite) du Jura. L'industrie est présente dans la moitié nord (mécanique) et se mêle au centre à la polyculture et à l'élevage. L'élevage (Emmental) et le tourisme (Interlaken) animent les secteurs préalpin et surtout alpin. Le canton de Berne est le deuxième de la Confédération suisse pour la population.

HISTOIRE

Le territoire passe sous la domination du Saint-Empire en 1218, puis entre dans la Confédération suisse en 1353. L'adoption de la Réforme (1528) et la conquête du pays de Vaud (1536) vont être suivies de plus de deux siècles et demi de paix et de prospérité. En 1798, le canton perd l'Argovie et le pays de Vaud, qui se déclarent indépendants sous la protection française. L'aristocratie bernoise reçoit au congrès de Vienne le Jura bernois, en 1814. Après une longue lutte contre l'aristocratie, le canton se dote en 1831 d'une constitution démocratique. En 1848, Berne devient la capitale fédérale. Sous la pression des séparatistes, en 1979, les districts francophones jurassiens se détachent du canton de Berne pour constituer le nouveau canton du Jura. En 1994, le district de Laufon (en allemand Laufen) se détache du canton de Berne pour rejoindre le demi-canton de Bâle-Campagne.