Identifiez-vous ou Créez un compte

Salvador Dalí, 1961, sur les montres molles et sur Jésus

Salvador Dalí, 1961, sur les montres molles et sur Jésus

« Jésus, c'est des montagnes et des montagnes de fromage »

« Les montres molles sont comme du fromage, et surtout comme le camembert quand il est tout à fait à point, c’est à dire qui a la tendance de commencer à dégouliner. Et alors, mais quel rapport entre le fromage et le mysticisme ? Alors Dalí a répondu une chose sublime, il a dit :« Parce que Jésus, c’est du fromage ». Alors là il y a eu un certain malaise de la part des jésuites, mais comme je suis très jésuitique moi-même, je savais déjà que cette chose c’était saint Augustin qui l’avait dite avant Dalí. Et alors je leur ai cité un psaume de la Bible dans lequel on parle de Jésus en le comparant à une montagne. C’est très long et ça commence en disant :« montus, quamdatus, montus termentatus, montus... », enfin. C’est une série de montagnes toutes lesquelles ont les attributs et les vertus caractérisées et ammoniacales du fromage. Et rien d’autre que saint Augustin, il dit, il écrit textuellement que ce passage il faut l’interpréter que Jésus ce n’est pas une montagne de fromage mais c’est des montagnes, des montagnes et des montagnes de fromage. Et naturellement si c’était Dalí tout seul qui aurait dit que Jésus c’était du fromage, mais si c’est saint Augustin, alors tout le monde est forcé de dire que quand même, c’est pas aussi fou ni aussi paranoïaque que ça. »

Institut des Archives Sonores