Identifiez-vous ou Créez un compte

Nadežda Petrovič

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre d'origine serbe (Čačak  1873  – Valjevo  1915).

Élève de Djordje Krstić, elle poursuivit ses études à Munich chez Anton Ažbé et Julius Exter. D'abord, elle complète sa formation avec des tableaux de style impressionniste et surtout postimpressionniste, mais rapidement se révèle une coloriste subtile (l'Arbre dans la forêt, 1902, Belgrade, M. N.). De retour d'Allemagne, l'artiste prend conscience de l'écart qui sépare le milieu traditionnel de son pays et celui de l'étranger, cosmopolite, et déploie alors une activité immense, écrivant les premières critiques d'art moderne, organisant des expositions, animant des groupes d'artistes, s'engageant dans les manifestations politiques. Très mal accueillie par la critique, sa première exposition à Belgrade en 1900 marque le point de départ de l'art moderne en Serbie. De 1903 à 1910, elle peint avec enthousiasme des paysages et des figures de son pays avec une pâte grasse, aux couleurs vives inconnues en Serbie, révélant un tempérament puissant (Resnik, 1904, Belgrade, M. N. ; la Gitane, 1905, Belgrade, G. A. M. ; Cortège à Sićevo, 1906, id.) ; ces œuvres situent l'art de Nadežda Petrović parmi les tendances de l'avant-garde européenne issues de l'Impressionnisme. La période parisienne (1910-1912) marque un épanouissement, déterminant pour l'art serbe, caractérisé par l'emprunt de coloris fauves propres à Nadežda (le Berger, 1912, Belgrade, M. N.).

Les accents expressifs mis en valeur par une composition de plus en plus simplifiée sont repris dans la dernière période, qui correspond à la guerre avec la Turquie et la Bulgarie, puis à la Première Guerre mondiale, pendant laquelle l'artiste s'engage comme infirmière volontaire dans l'armée serbe (Prizren, 1913 ; Gračanica, 1913 ; Belgrade, M. N. ; les Tentes de l'hôpital de campagne, 1915, Belgrade, G. A. M.). Personnalité dominante de la vie culturelle et publique de la Serbie, Nadežda Petrović est l'un des pionniers de l'art moderne en Yougoslavie.