Identifiez-vous ou Créez un compte

les Rôdeurs de la nuit

Peinture d'Edward Hopper (1942). Huile sur toile, 76,2 x 144 cm. The Art Institute of Chicago.

Un dernier verre dans un bar sinistre avec un homme rencontré sur le trottoir, ou l'ennui quotidien d'un vieux couple, ou une actrice d'un misérable music-hall après le spectacle… Les personnages de Hopper, murés dans leur solitude, semblent sortis tout droit d'un film noir américain, mais si l'artiste nous livre une image parfaitement cinématographique, il nous laisse libre d'inventer le scénario et le destin de ses héros. En réalité, mettant en scène une situation sans jamais l'expliciter et évitant adroitement qu'elle ne raconte une anecdote, Hopper crée un univers angoissant mais fascinant, car peuplé d'êtres qui restent toujours énigmatiques.