Identifiez-vous ou Créez un compte

le Brave Soldat Švejk

Roman de J. Hašek (1921-1923).

Durant la Première Guerre mondiale, le personnage le moins héroïque qui fût, un marchand de chiens volés, est enrôlé dans l'armée, interrogé par la police, renvoyé d'un asile d'aliénés, mis au service d'un aumônier puis d'un lieutenant… Les discours grotesques des militaires ou des médecins n'altèrent ni sa candeur ni sa docilité. Ce roman représentatif de l'humour tchèque fut traduit et lu dans toute l'Europe centrale.