Identifiez-vous ou Créez un compte

l'Île des morts

Tableau d'Arnold Böcklin (1880). Huile sur bois, 75,5 x 122,5 cm. Museum der bildenden Künste, Leipzig.

Böcklin a peint quatre versions de ce tableau, accentuant à l'occasion de chaque réplique le jeu des contrastes lumineux. Vision tragique du paysage qui appartient tout aussi bien au monde du rêve qu'à celui du fantastique, cette représentation, où règnent une immobilité et un silence quasi minéraux, est exemplaire des productions des peintres allemands post-nazaréens. Ces artistes cherchaient une nouvelle inspiration dans les mythes antiques et sous la couleur du soleil romain, dans un esprit « romano-allemand » (« Deutsch-Römer ») .