Identifiez-vous ou Créez un compte

Werner Aspenström

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain suédois (Norrbärke 1918 – Stockholm 1997).

La trilogie Légende de neige (1949), Litanie (1952) et les Chiens (1954), par son symbolisme, offre une vision idéaliste du monde. Plusieurs recueils dont émergent De jour, de nuit (1961) et l'Escalier (1964) exaltent le sentiment d'une communion avec la nature. Il s'est également essayé au théâtre (Théâtre I, 1959 ; II, 1962 ; III, 1966) pour stigmatiser les tendances du monde moderne à l'autodestruction.