Identifiez-vous ou Créez un compte

Juris Alunāns

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain letton (Jaunkalsnava 1832 – Kauļi 1864).

C'est un des pères de la poésie lettonne. Il est en effet à l'origine du premier grand recueil de poésies traduites en letton (1856) : on y trouve entre autres des poèmes d'Horace, de Goethe, de Schiller, de Pouchkine, de Lermontov, de Heine. Juris Alunāns contribua ainsi à promouvoir le letton en tant que langue littéraire et posa les bases d'une poésie nationale. Il a également élaboré et édité un ouvrage de vulgarisation scientifique en trois tomes, la Ferme, la Nature, le Monde (1859-1860). En 1862, il fonda avec Krišjānis Valdemārs et Krišjānis Barons le Journal de Saint-Pétersbourg, qui exprimait les idées du mouvement Jeune-Letton, dont il devint le rédacteur en chef.