Identifiez-vous ou Créez un compte

insurrections fédéralistes (1793)

Soulèvements qui éclatèrent dans plusieurs départements de France pendant la Révolution.

Déclenchées après l'élimination des Girondins par les Montagnards (2 juin 1793), elles sont fomentées dans les provinces par les Girondins, hostiles à la prédominance politique de Paris et accusés de vouloir faire de la France « une juxtaposition de petites républiques ». Après la Normandie, une soixantaine de départements sont le théâtre d'insurrections fédéralistes, matées plus ou moins rapidement par la Convention nationale : Marseille résistera jusqu'au 25 août, Lyon jusqu'au 9 octobre, Toulon jusqu'au 19 décembre.