vin

nom masculin

(latin vinum)

Définitions de vin


  • Boisson fermentée préparée à partir de raisin ou de jus de raisin frais.
  • Nom donné à tous les jus dont une partie ou la totalité du sucre est transformée en alcool par fermentation : Vin de riz.
  • Dans le rite eucharistique, signe sacramentel du sang du Christ.

Expressions avec vin



  • Avoir le vin gai, triste, mauvais, etc.,

    manifester de la gaieté, de la tristesse, de la méchanceté, etc., en état d'ivresse.
  • Être entre deux vins,

    être quelque peu ivre.
  • Grand vin,

    vin des crus les plus renommés.
  • Petit vin,

    vin de terroir, de pays.
  • Route des vins,

    itinéraire touristique reliant les localités produisant les crus fameux d'un vignoble réputé.
  • Vin aromatisé,

    vin utilisé pour la fabrication d'apéritifs à base de vin (vermouth, quinquinas).
  • Vin chaud,

    boisson faite de vin rouge chauffé dans lequel on fait macérer des épices.
  • Vin cuit,

    vin provenant de moût concentré à chaud, qu'on laisse fermenter.
  • Vin d'appellation d'origine contrôlée (A.O.C.),

    vin répondant à des critères bien définis concernant l'aire de production, les cépages utilisés, le rendement à l'hectare, la technique de vinification, le degré alcoolique minimal.
  • Vin de café,

    vin rosé dont la cuvaison a duré moins de vingt-quatre heures.
  • Vin de consommation courante (V.C.C.),

    vin qui n'appartient à aucun régime particulier. (Ils représentent 62 % de la récolte de vin en France.)
  • Vin de coupage,

    vin obtenu par le mélange de vins de provenances différentes.
  • Vin délimité de qualité supérieure (V.D.Q.S.),

    vin d'appellation simple, donnant au consommateur une garantie de qualité et qui doit être produit dans des conditions bien définies (aire de production, encépagement, degré alcoolique, rendement maximal à l'hectare). [Cette appellation est en voie de disparition.]
  • Vin de messe,

    vin naturel utilisé dans la liturgie romaine.
  • Vin de raisins secs,

    vin obtenu par macération de raisins secs dans de l'eau chaude, puis par fermentation.
  • Vin de riz,

    vin préparé à partir de riz cuit à la vapeur, puis soumis à fermentation.
  • Vin de table,

    vin de consommation courante.
  • Vin d'honneur,

    petite cérémonie au cours de laquelle on boit du vin en l'honneur d'un personnage de marque, ou pour fêter un événement.
  • Vin doux naturel,

    vin possédant naturellement une richesse alcoolique d'au moins 14° et enrichi en cours de fermentation de 5 à 10 % d'alcool.
  • Vin naturellement doux, ou moelleux, ou liquoreux,

    vin n'ayant été l'objet d'aucune addition d'alcool, mais dont la fermentation n'a pas transformé tout le sucre en alcool.
  • Vin nouveau ou vin de primeur,

    vin commercialisé rapidement après la vendange.
  • Vin ouvert,

    en Belgique, vin vendu en carafe, dans un café, un restaurant.

Homonymes de vin


  • vain adjectif
  • vainc forme conjuguée du verbe vaincre
  • vaincs forme conjuguée du verbe vaincre
  • vingt adjectif numéral
  • vingt nom masculin invariable
  • vins forme conjuguée du verbe venir
  • vint forme conjuguée du verbe venir
  • vînt forme conjuguée du verbe venir

Difficultés de vin


  • ORTHOGRAPHE

    Marchand de vin / de vins. On distinguait autrefois entre le marchand de vin, qui tenait un établissement où l'on consommait du vin sur place et où l'on vendait également du vin à emporter, et le marchand de vins, négociant en vins. Les marchands de vin à l'ancienne ayant à peu près disparu, on n'écrit plus guère aujourd'hui que marchand de vins (= commerçant qui tient une boutique de vins fins à emporter, caviste).

    Marchand de vin loc. adj. inv. (= cuit avec du vin rouge et des échalotes, en parlant d'une préparation culinaire) s'écrit sans trait d'union et reste invariable : des entrecôtes marchand de vin.


Citations avec vin


  • Charles Baudelaire (Paris 1821-Paris 1867)
    Un soir, l'âme du vin chantait dans les bouteilles.
    Les Fleurs du Mal, l'Âme du vin
  • André Berry (Bordeaux 1902-Paris 1986)
    Si le vin de toi n'est aimé,
    Visiteur retourne en arrière :
    Le Pont de Bordeaux t'est fermé.

    Les Esprits de Garonne, Julliard, Sequana
  • Charles de Brosses (Dijon 1709-Paris 1777)
    L'amour de la patrie, vertu dominante des grandes âmes, me saisit toujours à l'aspect d'une bouteille de vin de Bourgogne.
    Lettres italiennes, à MM. de Tournay et de Neuilly
  • Jacques Boutelleau, dit Jacques Chardonne (Barbezieux 1884-La Frette-sur-Seine 1968)
    Sans morale, il n'y a plus de vin de Bordeaux, ni de style. La morale, c'est le goût de ce qui est pur et défie le temps.
    L'Amour, c'est beaucoup plus que l'amour, Albin Michel
  • Chrétien de Troyes (vers 1135-vers 1183)
    Il y a plus de paroles en un plein pot de vin qu'en un muid de cervoise.
    Plus a paroles an plain pot
    De vin qu'an un mui de cervoise.

    Yvain ou le Chevalier au Lion
  • Marc Antoine Désaugiers (Fréjus 1772-Paris 1827)
    Le ciel fit l'eau pour Jean qui pleure,
    Et fit le vin pour Jean qui rit.

    Chansons
  • Pierre Dupont (Lyon 1821-Lyon 1870)
    Bon Français, quand je vois mon verre
    Plein de son vin couleur de feu,
    Je songe en remerciant Dieu
    Qu'ils n'en ont pas dans l'Angleterre.

    Chansons
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Dieu n'avait fait que l'eau, mais l'homme a fait le vin.
    Les Contemplations, la Fête chez Thérèse, I, 22
  • Jean Le Houx (Vire vers1551-Vire vers1616)
    L'eau montre à son effet qu'à boire elle n'est bonne :
    Elle rend l'homme étique, et pâle, et morfondu ;
    Mais toi, tu rends gaillarde et saine la personne ;
    L'argent qu'on met pour toi n'est point argent perdu.

    Commentaire
    Le poète s'adresse au vin.

  • Michel Leiris (Paris 1901-Saint-Hilaire, Essonne, 1990)
    Tout le chagrin du monde dans une seule coupe de vin.
    Fibrilles, Gallimard
  • François Rabelais (La Devinière, près de Chinon, vers 1494-Paris 1553)
    Jamais homme noble ne hait le bon vin.
    Gargantua, 27
  • François Rabelais (La Devinière, près de Chinon, vers 1494-Paris 1553)
    L'odeur du vin, ô combien plus est friant, riant, priant, plus céleste et délicieux que d'huile !
    Gargantua, Prologue
  • Jules Renard (Châlons, Mayenne, 1864-Paris 1910)
    Pour arriver, il faut mettre de l'eau dans son vin, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de vin.
    Journal, 3 juillet 1894 , Gallimard
  • Charles Augustin Sainte-Beuve (Boulogne-sur-Mer 1804-Paris 1869)
    Les vieux amis sont comme les vieux vins qui, en perdant de leur verdeur et de leur montant, gagnent en chaleur suave.
    Correspondance, à Paul Lacroix, novembre 1838
  • Homère ( IXe s. avant J.-C.)
    Sac à vin ! il de chien et cœur de cerf !
    L'Iliade, I, 225 (traduction P. Mazon)
  • Bible
    On ne met pas du vin nouveau dans de vieilles outres.
    Évangile selon saint Matthieu, IX, 17
  • Talmud
    Lorsque le vin entre, le secret sort.
    Talmud, Eroulin, 65
  • Martin Luther (Eisleben, Thuringe, 1483-Eisleben, Thuringe, 1546)
    Qui n'aime point le vin, les femmes ni les chants,
    Restera un sot toute sa vie durant.

    Wer nicht liebt Wein, Weib und Gesang,
    Der bleibt ein Narr sein Lebelang.

    Commentaire
    Ces deux vers fameux sont attribués à Luther, mais cités pour la première fois par la revue Wandsbecker Bote, en 1775 (n°75) dans un poème intitulé Devise an einem Poeten .

  • John Steinbeck (Salinas, Californie, 1902-New York 1968)
    Un peu d'amour, c'est comme un peu de bon vin Trop de l'un ou trop de l'autre rendent un homme malade.
    A little love is like a little wine. Too much of either will make a man sick.
    Tortilla Flat, 15

Mots proches

Les suffixes « -ace » et « -aud » ont un sens :