poindre

verbe intransitif CONJUGAISON

(latin pungere, piquer)

Définitions de poindre



Littéraire

  • En parlant de la lumière, commencer à paraître : Le jour point à l'horizon.
  • Se montrer quelque peu : Sa moustache commençait à poindre sur son visage d'adolescent.
  • Apparaître, naître timidement, mais de façon assez nette : Une idée commença à poindre dans son esprit.

Synonymes de poindre


En parlant de la lumière, commencer à paraître.

Synonymes :

Se montrer quelque peu.

Synonyme :

  • pointer

Apparaître, naître timidement, mais de façon assez nette.

Synonymes :

Homonymes des variantes de poindre




Difficultés de poindre


  • CONJUGAISON

    Attention au groupe -gni- aux première et deuxième personnes du pluriel, à l'indicatif imparfait et au subjonctif présent : (que) nous poignions, (que) vous poigniez.

  • REGISTRE

    Poindre appartient au registre soutenu et se rencontre surtout à l'écrit.

  • EMPLOI

    Poindre v.i. = commencer à paraître. Est usité surtout à l'infinitif et aux 3e personnes des temps simples : le jour commence à poindre ; quand la jonquille poindra, quand les jonquilles poindront, le printemps sera proche.
    remarque
    Poindre v.t. = piquer, ne survit plus guère à l'oral que dans quelques proverbes (notamment : oignez vilain, il vous poindra, poignez vilain, il vous oindra), et à l'écrit, dans la langue littéraire : « le sentiment qui le poignait n'était ni l'indignation ni la honte, mais ce mal plus tendre qui se nomme la pitié » (M.Yourcenar).

    Poindre / pointer. Dans l'usage contemporain, poindre (= commencer à pousser sous forme de pointe) tend à être remplacé par pointer. Ainsi, on trouve chez J.-J. Rousseau : « les bourgeons commençaient à poindre », mais R. Rolland écrit « déjà quelques fils d'herbe d'un vert tendre pointaient ».

    Poindre / poigner → poigner

Mots proches

Quel accent différencie l'habitant d'une colonie d'une partie de l'intestin ?