passer

verbe intransitif CONJUGAISON

(latin populaire *passare, du latin classique passus, pas)

Définitions de passer


(auxiliaire être, quelquefois avoir)

  • Avoir un mouvement de déplacement, en particulier par rapport à quelqu'un ou à quelque chose : Un avion est passé dans le ciel. La flèche est passée à côté de la cible.
  • Être animé d'un mouvement : L'eau passe dans cette canalisation.
  • Franchir un signal, continuer ou reprendre son mouvement ; franchir un obstacle, traverser un espace : L'ennemi ne passera pas. Un camion empêche de passer.
  • Être accepté, voté, adopté : Cette loi ne passera pas.
  • Être acceptable, pouvoir être admis, toléré, etc. : Pour une fois, ça passe, mais ne recommencez pas.
  • Traverser un lieu, en parlant de quelque chose ; s'y trouver au cours d'un déplacement, en parlant de quelqu'un : La Seine passe à Paris. Un coin où il ne passe jamais personne.
  • Aller quelque part pour un temps bref, sans intention d'y rester ; avoir ce lieu sur son parcours, son trajet, s'y arrêter : Pierre est passé à la maison hier. Le bus passe toutes les six minutes.
  • Aller quelque part pour y faire telle chose : Nous passons te prendre à deux heures. Passer à la banque.
  • Pouvoir se déplacer, être déplacé dans un lieu : L'armoire ne passe pas (par la porte).
  • Traverser un milieu, une substance, une matière : La lumière passe au travers de ce tissu.
  • S'écouler au travers d'un filtre, d'un tamis, etc. : Attendre que le café passe.
  • En parlant d'aliments, être digérés : J'ai mangé quelque chose qui ne passe pas.
  • Circuler dans un circuit : Le courant passe.
  • En parlant d'un artiste, donner une représentation ; en parlant de quelqu'un, faire une intervention à la télévision, à la radio ; en parlant d'un spectacle, être représenté ou retransmis : Ce film passe dans toutes les salles.
  • Quitter un lieu pour aller dans un autre : Passer au salon. Il est passé à l'étranger.
  • Être admis dans telle classe : Il passe en seconde.
  • Être admis dans un usage : C'est passé dans les mœurs.
  • Changer d'état, de stade (avec une idée d'échelon supérieur) : D'apprenti, il est passé contremaître.
  • S'écouler, être écoulé, en parlant du temps : La journée passe vite. Il est midi passé.
  • Disparaître, s'estomper, cesser d'être : Les peines d'amour passent. La jeunesse passe.
  • S'altérer, avoir perdu son éclat : Cette étoffe, cette couleur est passée au soleil.
  • Ne pas jouer quand vient son tour ou ne pas faire d'enchère.

Expressions avec passer



  • Familier. En passant,

    au passage ; incidemment : Soit dit en passant, il n'est pas très intelligent.
  • En passer par quelque chose,

    s'y résigner, s'y soumettre : Être obligé d'en passer par les exigences de quelqu'un.
  • Faire passer quelqu'un pour, se faire passer pour,

    le présenter ou se présenter comme : Il se fait passer pour aveugle afin de mendier.
  • Laisser passer quelque chose,

    ne pas relever une faute, en particulier dans un texte.
  • Familier. La sentir passer,

    subir une déconvenue, un affront ; payer une note coûteuse.
  • Ne pas laisser passer quelque chose,

    montrer qu'on ne tolère pas une erreur, un attitude déplaisante, etc.
  • Passe pour, passe encore de,

    j'y consens, je veux bien pardonner : Passe pour cette fois, mais ne recommencez plus.
  • Passer à, dans un groupe,

    rallier un autre groupe : Passer dans l'opposition.
  • Passer après, avant quelqu'un, quelque chose,

    lui être inférieur ou supérieur, en parlant de quelqu'un ; avoir moins ou plus d'importance, de valeur, en parlant de quelque chose.
  • Passer à quelque chose,

    y venir, y arriver : Passer à l'action.
  • Passer à quelque chose,

    s'y rendre, s'y soumettre : Passer à la visite médicale.
  • Passer à quelqu'un,

    ne plus lui être habituel ou ne plus le toucher, ne plus le concerner : Cette habitude lui passera avec l'âge.
  • Passer au travers de (à travers) quelque chose,

    être dispensé, se faire dispenser habilement de faire quelque chose d'ennuyeux.
  • Passer dans, en, à,

    être consommé, utilisé, épuisé : Toute sa fortune y est passée.
  • Passer dans, par, sur quelque chose (partie du corps, esprit),

    se manifester de manière fugitive : Une lueur d'ironie passa dans son regard.
  • Passer (de quelque chose) à quelque chose,

    changer d'état, de niveau. : Métal qui passe de l'état solide à l'état liquide.
  • Passer de quelque chose à quelque chose, de quelqu'un à quelqu'un,

    abandonner l'un pour l'autre : Passer d'une idée à une autre. Il passe d'une femme à une autre.
  • Passer (de quelque chose, quelqu'un) à quelque chose, quelqu'un,

    être transmis de l'un à l'autre : Les biens passèrent du père au fils.
  • Passer (devant quelqu'un, un véhicule),

    les dépasser, se retrouver devant eux, alors qu'on était derrière : L'automobiliste en panne me fit signe de passer.
  • Passer en justice,

    être traduit devant un tribunal : Il est passé en correctionnelle.
  • Passer en seconde, en première,

    enclencher une vitesse, en voiture.
  • Passer par,

    accéder quelque part en empruntant tel chemin : Passez par la porte de derrière.
  • Passer par,

    se trouver dans tel état, dans telle situation, au cours d'un processus, avoir à subir telle épreuve : Il est passé par toutes les couleurs.
  • Passer par (école, institution, poste, etc.),

    y avoir été, au cours de sa formation : Il est passé par Polytechnique.
  • Passer par quelqu'un, quelque chose (pour),

    avoir recours à tel intermédiaire, suivre telle voie pour aboutir à ce qu'on recherche : Inutile de passer par lui, voyez le directeur. Passer par une agence pour avoir des billets.
  • Passer pour,

    être jugé tel, avoir la réputation d'être tel : Il passe pour être le meilleur comptable.
  • Familier. Passer sur le corps, sur le ventre de quelqu'un,

    le traiter sans ménagement, n'avoir aucun scrupule à son égard pour se procurer un avantage.
  • Passer sur quelque chose,

    le pardonner, ne pas s'y arrêter, glisser dessus.
  • Passons !,

    il vaut mieux ne pas insister.
  • Familier. Y passer,

    subir une peine, un désagrément, une fâcheuse nécessité ; mourir.

Synonymes et contraires de passer


Franchir un signal, continuer ou reprendre son mouvement ...

Synonymes :

Traverser un lieu, en parlant de quelque chose ; s'y trouver...

Synonymes :

Contraires :

  • faire halte - s'arrêter - s'immobiliser - stationner - stopper

Aller quelque part pour un temps bref, sans intention d'y rester ...

Synonymes :

  • desservir - faire un saut (familier)

Aller quelque part pour y faire telle chose.

Synonymes :

  • faire un saut (familier) - rendre visite

Traverser un milieu, une substance, une matière.

Synonymes :

S'écouler au travers d'un filtre, d'un tamis, etc..

Synonymes :

  • couler - filtrer

En parlant d'aliments, être digérés.

Synonyme :

  • descendre (familier)

Quitter un lieu pour aller dans un autre.

Synonyme :

Être admis dans un usage.

Synonyme :

  • entrer

Changer d'état, de stade (avec une idée d'échelon supérieur).

Synonyme :

S'écouler, être écoulé, en parlant du temps.

Synonymes :

Contraires :

  • tirer en longueur - traîner

Disparaître, s'estomper, cesser d'être.

Synonymes :

Contraires :

S'altérer, avoir perdu son éclat.

Synonymes :

  • déteindre - pâlir - se décolorer - se faner - ternir

Contraires :

Passer pour

Synonymes :

Homonymes de passer



Difficultés de passer


  • CONJUGAISON

    Passer, verbe intransitif. Aujourd'hui, passer, verbe de mouvement, est presque toujours conjugué avec l'auxiliaire être dans son emploi intransitif (la manifestation est passée par les boulevards).
    remarque
    La conjugaison avec l'auxiliaire avoir (la manifestation a passé par les boulevards), sans être incorrecte, paraît vieillie. La nuance entre la conjugaison avec avoir, exprimant l'action, et la conjugaison avec être, exprimant le résultat de l'action ou le fait accompli, est de moins en moins sentie dans la langue contemporaine.
    remarque
    Cette nuance reste perceptible à la lecture des anciens auteurs, par exemple chez Mme de Sévigné : « J'ai passé par là, c'est une des choses les plus cruelles du monde » ; mais, chez le même auteur : « Je suis passée de l'excès de l'insolence à l'excès de la timidité ».

    Passer, verbe transitif. Se conjugue toujours avec avoir : ils ont passé la frontière à pied ; où avez-vous passé les vacances?

  • EMPLOI

    Passer outre. → outre.

    Passer chef, passer cadre. Utiliser de préférence être nommé, être promu, devenir : il a été promu directeur ; il est devenu cadre.
    remarque
    Emploi courant dans la langue familière, mais qu'il est préférable d'éviter dans l'expression soignée.


Citations avec passer


  • Guillaume Apollinaire de Kostrowitzky, dit Guillaume Apollinaire (Rome 1880-Paris 1918)
    Passons passons puisque tout passe
    Je me retournerai souvent
    Les souvenirs sont cors de chasse
    Dont meurt le bruit parmi le vent.

    Alcools, Cors de chasse , Gallimard
  • Bible
    Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.
    Évangile selon saint Matthieu, XXIV, 35
  • Dante Alighieri (Florence 1265-Ravenne 1321)
    Ne devisons point d'eux, regarde et passe.
    la Divine Comédie
    Non ragioniam di lor, ma guarda e passa.
    Divina Commedia, L'Inferno, III
  • Johann Wolfgang von Goethe (Francfort-sur-le-Main 1749-Weimar 1832)
    Tout ce qui passe n'est que symbole.
    Second Faust, scène finale
    Alles Vergängliche ist nur ein Gleichnis.
    Faust II, In fine

Mots proches

« Tachez de ne pas vous tacher ». Combien de mots devraient porter un accent circonflexe dans cette phrase ?