oreille

nom féminin

(latin auricula)

Définitions de oreille


  • Organe pair de l'audition et de l'équilibration.
  • Chez les mammifères, partie externe de l'organe, placée de chaque côté de la tête et de forme variable selon les espèces.
  • Ouïe, sens par lequel on perçoit les sons : Avoir l'oreille fine.
  • Aptitude à reconnaître et, en particulier, à se souvenir des sons, des mélodies : Avoir de l'oreille.
  • Saillie, appendice destinés à la préhension de certains récipients et qui se présentent par paires : Les oreilles d'une marmite.
  • Pli de toile noué à chaque coin d'un ballot pour le saisir, le remuer, le transporter.
  • Métallurgie

    Bossage percé d'un trou où viendra se loger une broche, une vis, etc.
  • Mobilier et décoration

    Chacun des deux appuis latéraux saillants, rembourrés, de part et d'autre de la partie haute du dossier de certains fauteuils (confessionnal).

Expressions avec oreille



  • À l'oreille, dans le creux de l'oreille,

    tout bas, en secret et en s'approchant de l'oreille de l'interlocuteur.
  • Aux oreilles de quelqu'un,

    à sa connaissance.
  • Familier. Avoir les oreilles battues et rebattues de quelque chose, en avoir par-dessus les oreilles,

    être fatigué de l'entendre, être exaspéré par les propos de quelqu'un.
  • Avoir l'oreille de quelqu'un,

    avoir sa confiance, être écouté de lui.
  • Bourdonnements d'oreille,

    synonyme de acouphène.
  • Cholestéatome de l'oreille moyenne,

    tumeur bénigne de l'oreille moyenne, le plus souvent localisée à la caisse du tympan.
  • Dresser, tendre l'oreille,

    chercher à entendre ; être attentif.
  • Entrer par une oreille et sortir par l'autre,

    ne pouvoir demeurer dans l'esprit de quelqu'un de distrait ; être oublié sitôt entendu.
  • Faire la sourde oreille, se boucher les oreilles,

    faire semblant de ne pas entendre ; refuser d'accéder à ce qui est proposé.
  • Montrer le bout de l'oreille,

    laisser deviner son vrai caractère ou ce qu'on voulait tenir caché.
  • N'écouter que d'une oreille,

    être peu attentif à ce qui est dit.
  • Pavillon de l'oreille,

    partie apparente de l'oreille externe.
  • Prêter l'oreille (à quelque chose),

    écouter ; écouter favorablement.
  • Se faire tirer l'oreille,

    résister, se faire prier longtemps, ne céder qu'avec peine.
  • Tirer les oreilles à quelqu'un,

    le châtier, le réprimander pour quelque petit méfait.
  • Musique

    Oreille absolue,

    aptitude à identifier directement les sons musicaux.
  • Technique

    Écrou à oreilles,

    écrou de serrage muni latéralement de deux parties saillantes permettant de le visser manuellement.

Synonymes de oreille


Bourdonnements d'oreille

Synonyme :

  • acouphène.

Difficultés de oreille


  • ORTHOGRAPHE

    On écrit bourdonnement d'oreille, sifflement d'oreille, avec oreille au singulier, de préférence à bourdonnement d'oreilles, sifflement d'oreilles. Le singulier s'impose si le contexte indique qu'une seule oreille est affectée, par exemple : j'ai à droite un bourdonnement d'oreille très désagréable. - Le mot s'accorde en nombre dans boucle d'oreille : elle a mis ses jolies boucles d'oreilles, elle a perdu une boucle d'oreille. - Toujours au pluriel dans l'expression être tout yeux, tout oreilles.

    Oreille en composition. Les noms composés (notamment de plantes, d'animaux ou de dispositifs techniques) formés sur le modèle oreille-de-... s'écrivent avec deux traits d'union. Au pluriel, oreille prend un s, le troisième élément reste invariable : une oreille-d'âne, une oreille-de-chat, une oreille-de-Judas, une oreille-de-mer, une oreille-de-souris. - Plur. : des oreilles-d'âne, des oreilles-de-chat, des oreilles-de-Judas, des oreilles-de-mer, des oreilles-de-souris.

  • EMPLOI

    Avoir les oreilles rebattues de qqch. → rebattre


Citations avec oreille


  • Hans Arp ou Jean Arp (Strasbourg 1887-Bâle 1966)
    Si quelqu'un a des oreilles, qu'il voie, si quelqu'un a des yeux, qu'il entende.
    Jours effeuillés, Gallimard
  • Jean Cocteau (Maisons-Laffitte 1889-Milly-la-Forêt 1963)
    Académie française, 1955
    Un secret a toujours la forme d'une oreille.
    Le Rappel à l'ordre, Stock
  • Jean de La Fontaine (Château-Thierry 1621-Paris 1695)
    Ventre affamé n'a point d'oreilles.
    Fables, le Milan et le Rossignol
  • Térence en latin Publius Terentius Afer (Carthage vers 185-159 avant J.-C.)
    Je tiens le loup par les oreilles.
    Phormion, III, 2
    Auribus teneo lupum.

    Commentaire
    Cette expression signifie : se trouver dans une position difficile et dont on ne sait comment sortir ; et parfois, au contraire, surmonter une difficulté.

  • Bible
    Écoutez donc ceci,
    peuple stupide et irréfléchi :
    avec leurs yeux, ils ne voient rien,
    avec leurs oreilles, ils n'entendent rien !

    Ancien Testament, Jérémie V, 21

    Commentaire
    Citation empruntée à la Bible de Jérusalem.

  • Bible
    Elles* ont une bouche et ne parlent pas,
    elles ont des yeux et ne voient pas,
    elles ont des oreilles et n'entendent pas.

    Ancien Testament, Psaumes CXV, 5-6
    *les idoles

    Commentaire
    Citation empruntée à la Bible de Jérusalem.

  • Bible
    Que celui qui a des oreilles entende !
    Évangile selon saint Matthieu, XIII, 9

Mots proches

Un seul de ces trois mots n'a pas de lettre finale muette. Lequel ?