moitié

nom féminin

(latin medietas, -atis)

Définitions de moitié


  • Chacune des parties égales d'un tout divisé par deux : Vingt est la moitié de quarante.
  • Une des deux parties à peu près égales d'un espace, d'une durée, d'une action : Nous avons fait la moitié du trajet. Manger une moitié de pomme.
  • Familier. Femme, épouse (avec le possessif).

Expressions avec moitié



  • À moitié,

    pas entièrement, pas complètement : Faire les choses à moitié ; à demi, en partie, presque : Hôtel à moitié vide.
  • À moitié chemin,

    au milieu d'un parcours, d'un trajet, d'une action.
  • À moitié de… et de,

    se dit de ce qui comporte deux choses en quantité à peu près égales.
  • (À) moitié prix,

    pour la moitié du prix ordinaire.
  • De (la) moitié,

    dans la proportion de un sur deux.
  • Être de (pour) moitié dans,

    entrer pour 50 % dans quelque chose ; y avoir sa part.
  • Être, se mettre de moitié,

    s'associer et participer à égalité avec quelqu'un aux résultats d'une entreprise.
  • Moitié…, moitié,

    fait pour moitié de quelque chose et pour moitié de quelque chose d'autre.
  • Par la moitié,

    par le milieu.
  • Par moitié,

    en deux parties égales.

Difficultés de moitié


  • ORTHOGRAPHE

    À moitié prix, à moitié chemin : jamais de trait d'union.
    Moitié-moitié. Toujours avec un trait d'union.

  • ACCORD

    La moitié de. Après la moitié de, le verbe peut être au singulier ou au pluriel. - Si la moitié désigne une proportion exacte (0,5 ; 1 sur 2), il est au singulier : lors du vote, la moitié des présents s'est déclarée hostile au projet. Toutefois, le pluriel est admis en cas d'indécision sur le sens. - Si la moitié désigne une proportion approximative (à peu près 1 sur 2), l'accord se fait avec le complément : la moitié des gens étaient opposés à ce projet ; la moitié du groupe était opposé au projet.

  • CONSTRUCTION

    À moitié, dans moins qu'à moitié, moins d'à moitié, plus qu'à moitié, plus d'à moitié, etc., est le plus souvent précédé de que, parfois de de : un gâteau entamé plus qu'à moitié ; un travail moins d'à moitié fait. - Moins qu'à moitié, plus qu'à moitié, etc., est courant, moins d'à moitié, plus d'à moitié, etc., est plus rare et vieilli.

  • REGISTRE

    Moitié moins est courant dans le registre familier : cette année, elle a gagné moitié moins que l'année dernière.
    recommandation :
    Dans l'expression soignée, en particulier à l'écrit, tourner la phrase autrement : cette année, ses gains se sont réduits de moitié ou elle n'a gagné que la moitié de ce qu'elle a gagné l'année dernière, etc.


Citations avec moitié


  • Pierre Corneille (Rouen 1606-Paris 1684)
    Pleurez, pleurez, mes yeux et fondez-vous en eau !
    La moitié de ma vie a mis l'autre au tombeau.

    Le Cid, III, 3, Chimène
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Ô tristesse ! on passe une moitié de la vie à attendre ceux qu'on aimera et l'autre moitié à quitter ceux qu'on aime.
    Tas de pierres, Éditions Milieu du monde

Mots proches

Lequel de ces mots a un accent différent ?