moins

adverbe

(latin minus)

Définitions de moins


  • Indique une chose, une quantité, une valeur, etc., moindre ; plus petit (suivi éventuellement d'une comparative introduite par que) : Il travaille moins (que moi) depuis quelque temps.
  • Forme les comparatifs ou les superlatifs d'infériorité des adjectifs et des adverbes : Ce gâteau est moins bon que le tien. Roulez moins vite.
  • Indique que quelque chose est en deçà d'un niveau, d'une quantité pris comme repères : Il était moins de minuit.
  • Indique une soustraction, un nombre négatif ou une température inférieure à 0 °C (signe −) : Quinze moins huit égale sept. Il faisait moins dix cet hiver.
  • Dans l'expression de l'heure, indique le nombre de minutes qui manquent pour atteindre l'heure exprimée ou connue par le contexte : Il est deux heures moins cinq.
  • Indique que quelque chose, quelqu'un est retranché d'un ensemble, ou manque : J'ai retrouvé mon sac, moins le portefeuille.

Expressions avec moins



  • À moins,

    pour un moindre prix : Vous n'aurez pas ce livre à moins (de cent francs) ; pour une moindre raison, un moindre motif : On s'effraierait à moins.
  • À moins de, que,

    indiquent la condition mise à quelque chose : À moins d'être fou, on ne peut agir ainsi. À moins qu'un orage ne survienne, nous serons à l'heure.
  • À tout le moins, pour le moins, tout au moins,

    au minimum.
  • Au moins,

    si ce n'est davantage : Il y avait au moins vingt clients dans la boutique ; en tout cas, de toute façon, avant tout : Si tu n'as pas sommeil, laisse au moins dormir les autres ; manière de faire une recommandation pressante : Je vous attends demain, n'y manquez pas, au moins.
  • C'est moins que rien,

    c'est peu de chose.
  • De moins,

    après l'expression d'une quantité, indique que cette quantité doit être retranchée : J'ai trouvé dans votre compte cent euros de moins.
  • De moins en moins,

    en diminuant graduellement : Il y a de moins en moins de gens à Paris.
  • Des moins + adjectif,

    très peu : C'est un roman des moins connus.
  • Du moins,

    néanmoins, toutefois, en tout cas. : C'est du moins ce qu'il m'a dit.
  • En moins,

    ndique que quelque chose, une quantité, manque ou que quelque chose doit être exclu : Il y a trois verres en moins.
  • Familier. En moins de deux, en moins de rien,

    en très peu de temps, très vite.
  • En (un peu, beaucoup) moins + adjectif,

    d'une qualité inférieure : C'est le même modèle en moins confortable.
  • En (un peu, beaucoup) moins de,

    dans un temps moindre que : Achever son travail en moins d'une heure.
  • Familier. Il était moins une, moins cinq,

    il s'en fallait de peu.
  • Le moins (de + nom,

    la plus petite quantité, le plus petit nombre (de) : C'est lui qui travaille le moins. C'est là qu'il y a le moins de monde.
  • Moins… moins, moins… plus, mieux,

    indiquent une corrélation entre une diminution progressive et une diminution ou une augmentation progressive : Moins je parle, mieux je me porte.
  • Moins de + nom,

    une plus petite quantité de, un plus petit nombre de : Il y a moins de monde à cette heure-ci. Emporte moins d'argent.
  • Moins que,

    fort peu : Nous sommes moins que convaincus.
  • Moins que jamais,

    moins qu'en toute autre circonstance.
  • Moins que rien,

    extrêmement peu ; négligeable.
  • Ne… pas moins,

    indique une égalité ou une supériorité possible
  • Ne… pas moins (de),

    insiste sur l'importance, la quantité : Il ne me faudra pas moins de dix jours pour finir.
  • Ne… pas moins que de,

    tout autant que, jusqu'au point de : Tartarin ne parlait pas moins que de tuer tous les lions.
  • N'en être pas moins,

    être cependant, tout de même.
  • Non moins,

    autant, aussi.
  • Rien de moins que,

    tout à fait. : Il n'est rien de moins qu'un héros.
  • (Une, un) moins que rien,

    personne qui n'a aucun intérêt, aucune valeur.

Difficultés de moins


  • EMPLOI

    Au moins / du moins. Exprimant une restriction (= en tout cas, de toute façon, néanmoins), ces deux locutions sont équivalentes : il n'est pas très capable, mais au moins il est honnête ; il n'est pas malhonnête, au moins ? ; c'est terminé, du moins le croit-elle. - Au moins est souvent employé au milieu d'une phrase ou rejeté à la fin : si vous ne voulez pas vous occuper de cette affaire, au moins laissez-moi m'en charger ; tu pourrais t'excuser, au moins. - Du moins n'est jamais rejeté en fin de phrase et entraîne généralement l'inversion du sujet : s'il n'est pas brillant, du moins est-il sérieux et persévérant.
    On emploie dans le même sens tout au moins, pour le moins et à tout le moins.Au moins et du moins appartiennent à l'usage courant ; tout au moins et pour le moins relèvent de l'expression soignée, à tout le moins du registre soutenu.

    Ne… rien moins que / ne… rien de moins que. → rien

    Des moins (+ adverbe). Des moins, employé le plus souvent devant un adjectif (v. ci-dessous, accord), peut aussi être employé devant un adverbe : il était vêtu des moins correctement, et il avait l'air ivre.

  • ACCORD

    Des moins (+ adjectif) : accord de l'adjectif.
    Quand le nom ou le pronom auquel l'adjectif se rapporte est au pluriel, l'adjectif s'accorde en genre et en nombre : ces nouvelles sont des moins captivantes ; ils sont des moins intéressants.
    Quand le nom ou le pronom auquel l'adjectif se rapporte est au singulier, l'adjectif s'accorde en genre mais se met normalement au pluriel : cette nouvelle est des moins captivantes ; il est des moins intéressants (des moins = parmi les moins).
    Cependant, des moins peut être compris comme un équivalent de très peu ; aussi admet-on aujourd'hui que l'adjectif s'accorde en genre mais reste au singulier après un nom ou un pronom au singulier : cette nouvelle est des moins captivante ; il est des moins intéressant.

    L'adjectif est toujours au masculin singulier s'il se rapporte à un pronom neutre ou à un infinitif : cela n'est pas des moins pénible pour lui ; travailler dans ces conditions est des moins agréable.

    Moins de deux, accord du verbe. Avec moins de deux, le verbe se met au pluriel : moins de deux années ont passé.
    remarque
    Avec plus d'un, le verbe est au singulier : plus d'un voudra être présent ce jour-là. Dans les deux cas, c'est le nom commandé par le numéral qui régit l'accord.

  • ORTHOGRAPHE

    Le moins / la moins, accord de l'article. → le

  • CONSTRUCTION

    Moins de / moins que.
    Dans l'indication d'une quantité, d'une mesure, etc., on emploie moins de : elle a moins de trente ans ; votre fenêtre mesure moins de deux mètres.
    Dans une comparaison entre deux quantités ou deux grandeurs, on emploie moins que : trois fois quatre font moins que sept fois deux.
    Avec à demi, à moitié, aux trois quarts, etc., on emploie moins que : la gourde est moins qu'à moitié pleine ; quand l'inauguration officielle a eu lieu, les travaux était moins qu'aux trois quarts achevés.
    Moins de (la gourde est moins d'à moitié pleine)
    est vieilli.

    Moins que... ne. Avec moins que, on utilise, dans l'expression soignée, le ne explétif : il est moins sourd qu'il ne le laisse paraître ; nous la voyons moins souvent que nous ne le souhaiterions. - Dans le registre courant, l'omission de ne est fréquente : il est moins sourd qu'il le laisse paraître ; nous la voyons moins souvent que nous le souhaiterions.
    recommandation :
    Dans l'expres-sion soignée, en particulier à l'écrit, préférer le tour avec ne explétif.

    À moins de (+ nom) : à moins d'un incident, il devrait être ici dans une heure. - À moins de (+ infinitif) : à moins d'être retenu par un incident, il devrait être ici dans une heure. Ces tours sont usuels et corrects dans tous les registres.
    À moins que de (+ infinitif) : à moins que d'être retenu par un incident...
    Ce tour vieilli n'est plus employé que dans le registre très soutenu.

    À moins que (+ subjonctif). Avec à moins que, on emploie le subjonctif et la particule ne : à moins qu'il n'ait été retenu, il devrait être ici dans moins d'une heure ; je risque d'être obligé d'abandonner, à moins que vous n'acceptiez de m'aider. - L'omission de ne est fréquente dans le registre familier : à moins qu'il ait été retenu... ; à moins que vous acceptiez de m'aider.
    recommandation :
    Dans l'expression soignée, en particulier à l'écrit, préférer le tour avec ne explétif.

Mots proches

Parmi ces noms féminins, lequel ne devrait pas se finir par un « u » ?