mentir

verbe intransitif CONJUGAISON

(latin populaire mentire, du latin classique mentiri)

Définitions de mentir


  • Dissimuler, déguiser volontairement la vérité, nier ou taire ce qu'on devrait dire : Les journaux mentent, les faits ne se sont pas passés ainsi.
  • Ne pas donner un reflet exact de la réalité, la déguiser : Les apparences peuvent mentir.

Expressions avec mentir



  • Faire mentir quelque chose,

    contredire par ses actes, par un événement, des données antérieures, une idée communément admise.
  • Sans mentir,

    en vérité, sans exagérer (renforce une assertion).

Synonymes de mentir


Dissimuler, déguiser volontairement la vérité, nier ou...

Synonymes :

Ne pas donner un reflet exact de la réalité, la déguiser.

Synonymes :

Homonymes des variantes de mentir



    mens

  • man nom masculin

    ment

  • man nom masculin

    mente

  • mante nom féminin
  • menthe nom féminin

    mentent

  • mante nom féminin
  • menthe nom féminin

    mentes

  • mante nom féminin
  • menthe nom féminin

Difficultés de mentir


  • CONJUGAISON

    Mentir perd le t du radical au présent de l'indicatif, aux deux premières personnes du singulier : je mens, tu mens, et à l'impératif, à la deuxième personne du singulier : mens !

  • ACCORD

    Mentir étant un verbe intransitif, son participe passé menti est invariable : elles ne se sont jamais menti.


Citations avec mentir


  • Louis Ferdinand Destouches, dit Louis-Ferdinand Céline (Courbevoie 1894-Meudon 1961)
    Il faut choisir, mourir ou mentir.
    Voyage au bout de la nuit, Gallimard
  • Fernand Crommelynck (Paris 1886-Saint-Germain-en-Laye 1970)
    Loin de la vérité, les mots mentent tout seuls.
    Chaud et froid, Le Seuil
  • François de Salignac de La Mothe-Fénelon (château de Fénelon, Périgord, 1651-Cambrai 1715)
    Quiconque est capable de mentir est indigne d'être compté au nombre des hommes ; et quiconque ne sait pas se taire est indigne de gouverner.
    Les Aventures de Télémaque
  • Jacques Perret (Trappes 1901-Paris 1992)
    S'expliquer c'est mentir.
    La Bête Mahousse, Enfantillages , Gallimard
  • Charles-Louis Philippe (Cérilly, Allier, 1874-Paris 1909)
    On a toujours l'air de mentir quand on parle à des gendarmes.
    Les Chroniques du Canard sauvage, Gallimard
  • Jean-Jacques Rousseau (Genève 1712-Ermenonville, 1778)
    Il faut bien mentir quelquefois quand on est évêque.
    Les Confessions
  • Juvénal en latin Decimus Junius Juvenalis (Aquinum, Apulie, vers 60 après J.-C.-vers 130)
    Que ferais-je à Rome ? Je ne sais pas mentir.
    Satires, III, 41
    Quid Romae faciam ? Mentiri nescio.
  • Hésiode (Ascra, Béotie, milieu du VIIIe s. avant J.-C.)
    Ne mens pas pour le plaisir de parler.
    Les Travaux et les Jours, 709 (traduction E. Bergougnan)
  • Baltasar Gracián y Morales (Belmonte 1601-Tarazona 1658)
    Bien crédule est celui qui ne ment jamais, bien confiant celui qui jamais ne trompe.
    Cree mucho el que nunca miente y confía mucho el que nunca engaña.
    Oráculo manual y arte de prudencia

Mots proches

Complétez la phrase avec la forme correcte du verbe « bouillir » : « pour mettre les légumes, il faut attendre que l'eau… » :