mariage

nom masculin

(de marier)

Définitions de mariage


  • Acte solennel par lequel un homme et une femme (ou, dans certains pays, deux personnes de même sexe) établissent entre eux une union dont les conditions, les effets et la dissolution sont régis par le Code civil (mariage civil) ou par les lois religieuses (mariage religieux) ; union ainsi établie.
  • Cérémonie, réception organisée à l'occasion de la célébration de cette union : Aller au mariage d'un ami.
  • Situation de deux personnes mariées : Fêter ses vingt ans de mariage.
  • Action de réunir, d'assortir des choses : Le mariage de l'électronique et de l'automobile.
  • Union de deux groupes : Le mariage de deux firmes industrielles.
  • Imprimerie

    Imposition en une seule forme de travaux différents.
  • Jeux

    Jeu de cartes, où l'un des buts est de réunir dans sa main un roi et une dame de même couleur.
  • Marine

    Réunion de deux cordages que l'on prend ensemble pour faire effort dessus.
  • Textiles

    Défaut produit par l'accrochage accidentel de deux mèches au métier à filer, qui se réunissent pour produire un seul fil d'une grosseur double de celle du fil normal.

Expressions avec mariage



  • Demande (en mariage),

    action de faire savoir à une jeune fille qu'on désire l'épouser, ou à des parents qu'on désire épouser leur fille.
  • Mariage de…,

    contracté pour telle raison : Mariage d'argent, d'intérêt.
  • Droit

    Acte de mariage,

    acte de l'état civil constatant la célébration d'un mariage.

    Contrat de mariage,

    contrat solennel conclu par-devant notaire, avant le mariage, par les futurs époux et qui fixe le choix du régime matrimonial. (Le choix du régime de communauté légale dispense du contrat de mariage.)

    Mariage civil,

    mariage célébré publiquement devant un officier de l'état civil, et qui, en France, est seul apte à avoir des effets juridiques.

    Mariage religieux,

    mariage célébré suivant les rites de la religion des futurs époux ou la religion choisie par eux, qui, en France, n'a aucun effet juridique et qui doit, sous peine de sanction, être précédé du mariage civil.

    Mariage secret,

    mariage célébré publiquement (par opposition à mariage clandestin), mais dissimulé ensuite au public.

    Mariage simulé, ou familièrement mariage blanc,

    mariage contracté dans le seul but d'atteindre un résultat étranger à l'union matrimoniale (exemple changement de nationalité) et qui peut entraîner sa nullité.

Synonymes et contraires de mariage


Acte solennel par lequel un homme et une femme (ou, dans certains...

Contraires :

Cérémonie, réception organisée à l'occasion de la célébration...

Synonymes :

  • épousailles (vieux) - hymen (littéraire) - noce

Situation de deux personnes mariées.

Synonyme :

Contraire :

Action de réunir, d'assortir des choses.

Synonymes :

Jeux.

Jeu de cartes, où l'un des buts est de réunir dans sa main un roi...

Synonyme :


Citations avec mariage


  • Henri Alban Fournier, dit Alain-Fournier (La Chapelle-d'Angillon, Cher, 1886-bois de Saint-Rémy, Hauts de Meuse, 1914)
    Le mariage est une chose impossible et pourtant la seule solution.
    Correspondance avec Jacques Rivière, Gallimard
  • Henri Frédéric Amiel (Genève 1821-Genève 1881)
    Le mariage tel qu'il est est une singulière chose, mais après tout, on n'a encore rien trouvé de mieux.
    Journal intime, 13 février 1866
  • Jean Anouilh (Bordeaux 1910-Lausanne 1987)
    Si tes amants t'ennuient, marie-toi, cela leur donnera du piquant.
    Le Bal des voleurs, Lady Hurf , La Table Ronde
  • Honoré de Balzac (Tours 1799-Paris 1850)
    Ne commencez jamais le mariage par un viol.
    Physiologie du mariage
  • Honoré de Balzac (Tours 1799-Paris 1850)
    Le sort d'un ménage dépend de la première nuit.
    Physiologie du mariage
  • Henry Bataille (Nîmes 1872-Malmaison 1922)
    Cette cérémonie de Zoulous qu'on appelle la journée du mariage.
    Maman Colibri, Fayard
  • Charles Baudelaire (Paris 1821-Paris 1867)
    Ne pouvant pas supprimer l'amour, l'Église a voulu au moins le désinfecter, et elle a fait le mariage.
    Mon cœur mis à nu
  • Pierre Augustin Caron de Beaumarchais (Paris 1732-Paris 1799)
    De toutes les choses sérieuses, le mariage étant la plus bouffonne
    Le Mariage de Figaro, I, 9
  • Pierre Borel d'Hauterive, dit Pétrus Borel (Lyon 1809-Mostaganem 1859)
    Celui qui a inventé le nœud du mariage a trouvé un bel et spécieux expédient pour se venger des humains, une chausse-trape ou un filet pour attraper les bêtes ; et puis les faire languir à petit feu.
    Champavert
  • Alfred Capus (Aix 1858-Neuilly 1922)
    Académie française, 1914
    À notre époque, on ne se marie jamais très bien du premier coup, il faut s'y reprendre.
    La Petite Fonctionnaire, Fasquelle
  • Sébastien Roch Nicolas, dit Nicolas de Chamfort (près de Clermont-Ferrand 1740-Paris 1794)
    Académie française, 1781
    L'amour plaît plus que le mariage, par la raison que les romans sont plus amusants que l'histoire.
    Maximes et pensées
  • Gaston Arman de Caillavet (Paris 1869-Essendiéras, Dordogne, 1915)
    et
    Robert Pellevé de La Motte-Ango, marquis de Flers (Pont-l'Évêque 1872-Vittel 1927)
    Académie française, 1920
    Très souvent, la seule chose qui sépare un homme charmant d'une femme charmante, c'est qu'ils sont mariés ensemble.
    La Belle Aventure, L'Illustration
  • Charles Fourier (Besançon 1772-Paris 1837)
    Le mariage semble inventé pour récompenser les pervers ; plus un homme est astucieux et séducteur, plus il lui est facile d'arriver par le mariage à l'opulence et à l'estime publique ; il en est de même des femmes.
    Théorie des quatre mouvements
  • André Gide (Paris 1869-Paris 1951)
    Quand nous sommes jeunes, nous souhaitons de chastes épouses, sans savoir tout ce que nous coûtera leur vertu.
    Les Faux-Monnayeurs, Gallimard
  • Jean Giraudoux (Bellac 1882-Paris 1944)
    Pour tuer quelqu'un, [le mariage] est quand même moins sûr que la mort.
    Électre, I, 3, le mendiant , Grasset
  • Joseph Joubert (Montignac, Corrèze, 1754-Villeneuve-sur-Yonne 1824)
    Il ne faut choisir pour épouse que la femme qu'on choisirait pour ami, si elle était homme.
    Pensées
  • Jean de La Bruyère (Paris 1645-Versailles 1696)
    Ne pourrait-on point découvrir l'art de se faire aimer de sa femme ?
    Les Caractères, Des femmes
  • François, duc de La Rochefoucauld (Paris 1613-Paris 1680)
    Il y a de bons mariages, mais il n'y en a point de délicieux.
    Maximes
  • Paul Léautaud (Paris 1872-Robinson 1956)
    L'amour fait des fous, le mariage des cocus, le patriotisme des imbéciles malfaisants.
    Passe-temps, Mercure de France
  • Paul Léautaud (Paris 1872-Robinson 1956)
    L'avantage d'être célibataire, c'est que, lorsqu'on se trouve devant une très jolie femme, on n'a pas à se chagriner d'en avoir une laide chez soi.
    Propos d'un jour, Mercure de France
  • Alain René Lesage (Sarzeau 1668-Boulogne-sur-Mer 1747)
    Damis est un plaisant homme, de vouloir avoir deux femmes, pendant que tant d'honnêtes gens sont si fâchés d'en avoir une !
    Crispin rival de son maître
  • Antoine Loisel (Beauvais 1536-Paris 1612)
    Les mariages se font au ciel et se consomment sur la terre.
    Institutes coutumières
  • Marguerite d'Angoulême (Angoulême 1492-Odos, Bigorre, 1549)
    reine de Navarre
    Je tiens mariage le plus beau et le plus sûr état qui soit au monde.
    L'Heptaméron
  • Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux (Paris 1688-Paris 1763)
    Nous marier ? Des gens qui s'aiment !
    Le Petit Maître corrigé, II, 6
  • André Maurois (Elbeuf 1885-Neuilly 1967)
    Académie française, 1938
    Un mariage heureux est une longue conversation qui semble toujours trop brève.
    Mémoires, Flammarion
  • Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière (Paris 1622-Paris 1673)
    Tu crois te marier pour toi tout seul, compère ?
    Le Dépit amoureux, V, 8, Mascarille
  • Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière (Paris 1622-Paris 1673)
    Il vaut mieux encore être marié qu'être mort.
    Les Fourberies de Scapin, I, 4, Scapin
  • Michel Eyquem de Montaigne (château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1533-château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1592)
    Un bon mariage, s'il en est, refuse la compagnie et conditions* de l'amour. Il tâche à représenter celles de l'amitié.
    Essais, III, 5
    *la nature
  • Paul Morand (Paris 1888-Paris 1976)
    Académie française, 1968
    C'est comme dans le mariage : d'abord sous le gui, ensuite sur le houx.
    Fermé la nuit, Gallimard
  • Armand Salacrou (Rouen 1899-Le Havre 1989)
    De nos jours, le divorce est une cérémonie aussi respectée que la cérémonie du mariage.
    Histoire de rire, Gallimard
  • Étienne Pivert de Senancour (Paris 1770-Saint-Cloud 1846)
    Faire consister la force du mariage dans celle de l'amour, c'est aller jusqu'à méconnaître l'esprit de cette institution.
    De l'amour considéré dans les lois réelles et dans les formes sociales de l'union des sexes
  • Jules Supervielle (Montevideo, Uruguay, 1884-Paris 1960)
    Il faut aussi de la féerie dans le mariage.
    Le Voleur d'enfants, Gallimard
  • Hippolyte Adolphe Taine (Vouziers 1828-Paris 1893)
    Académie française, 1878
    On s'étudie trois semaines, on s'aime trois mois, on se dispute trois ans, on se tolère trente ans et les enfants recommencent.
    Vie et opinions de Thomas Graindorge
  • Louise Levêque de, dite Louise de Vilmorin (Verrières-le-Buisson 1902-Verrières-le-Buisson 1969)
    Aujourd'hui, il n'y a plus que les prêtres qui veulent se marier.
    À la princesse Bibesco
  • Anonyme
    Celui-là est le père, que désigne le mariage.
    Is pater est, quem nuptiae demonstrant.

    Commentaire
    Principe du droit romain reproduit par notre Code : « L'enfant conçu pendant le mariage est réputé avoir pour père le mari. »

  • William Pitt dit le Second Pitt (Hayes, Kent, 1759-Putney, près de Londres, 1806)
    Je suis déjà marié à mon pays.
    I am already married to my country.

    Commentaire
    Réponse à Horace Walpole qui voulait arranger un mariage entre la future Mme de Staël et lui. Cavour dira de même : « L'Italie est mon épouse, je n'en aurai jamais d'autre. »

  • William Shakespeare (Stratford on Avon, Warwickshire, 1564-Stratford on Avon, Warwickshire, 1616)
    Les hommes sont avril quand ils font la cour et décembre une fois mariés. Les filles sont mai tant qu'elles sont vierges, mais le ciel change dès qu'elles sont femmes.
    Comme il vous plaira, IV, 1, Rosalinde
    Men are April when they woo, December when they wed ; maids are May when they are maids, but the sky changes when they are wives.
    As you like it, IV, 1, Rosalind
  • Lev [en français Léon] Nikolaïevitch, comte Tolstoï (Iasnaïa Poliana, gouvernement de Toula, 1828-Astapovo, gouvernement de Riazan, 1910)
    Les mariages se font dans les cieux.
    Guerre et Paix, livre II, 3e partie, 22

    Commentaire
    En français dans le texte.

  • Niccolo Tommaseo (Šibenik, Dalmatie, 1802-Florence 1874)
    Le mariage est comme la mort : peu de gens y arrivent préparés.
    Il matrimonio è come la morte : pochi ci arrivano preparati.
    Pensieri morali
  • Oscar Fingal O'Flahertie Wills Wilde (Dublin 1854-Paris 1900)
    On devrait toujours être amoureux. C'est la raison pour laquelle on ne devrait jamais se marier.
    Une femme sans importance
    One should always be in love. That is the reason one should never marry.
    A Woman of No Importance

Mots proches

En grammaire, comment s'appelle le mot invariable servant à lier deux mots ou deux propositions ?