loup

nom masculin

(variante dialectale de l'ancien français leu, du latin lupus)

Définitions de loup


  • Mammifère carnivore sauvage vivant en meutes dans les forêts d’Europe, d’Asie et d’Amérique, et dont il existe deux espèces : le loup gris et le loup rouge. (Cri : le loup hurle ; la femelle est la louve, les jeunes des louveteaux. Genre Canis, famille des canidés.)
  • Fourrure de cet animal.
  • Homme malfaisant et cruel.
  • Malfaçon, chose loupée.
  • Familier. Terme d'affection : Mon loup !
  • Armement

    Machine de guerre permettant de saisir et d'enlever les béliers employés par l'ennemi pour démolir les murailles (Moyen Âge).
  • Histoire du costume

    Demi-masque de velours ou de satin noir (xvie s.) encore porté au bal masqué.
  • Textiles

    Machine qui, grâce à l'action d'un tambour garni de grosses dents métalliques et tournant rapidement, ouvre la laine avant cardage.
  • Zoologie

    Nom donné à divers poissons téléostéens marins voraces, notamment au bar.

Expressions avec loup



  • À pas de loup,

    en marchant doucement pour ne pas éveiller l'attention.
  • Crier au loup,

    appeler à l'aide en face d'un danger.
  • Être connu comme le loup blanc,

    être connu de tout le monde.
  • Faim de loup, appétit de loup,

    très grand faim, appétit vorace.
  • Froid de loup,

    froid très vif.
  • Hurler avec les loups,

    se ranger à l'opinion du plus grand nombre ou des plus forts.
  • Jeune loup,

    homme ambitieux, désireux de réussir au plus vite et par tous les moyens dans le monde de la politique ou des affaires.
  • Se jeter dans la gueule du loup,

    s'exposer imprudemment à un grand danger.
  • Vieux loup de mer,

    type de marin ayant beaucoup voyagé de manière rude ; personne qui a une telle expérience qu'on ne peut facilement la berner.
  • Zoologie

    Loup à crinière,

    canidé sauvage d'Amérique du Sud, aux membres grêles, portant une crinière cervicale qu'il hérisse volontiers. (Espèce Chrysocyon brachyurus).

    Loup antarctique ou loup de Falkland,

    canidé sauvage des îles Falkland.

    Loup doré,

    synonyme de chacal. Loup marsupial ou loup de Tasmanie, nom commun du thylacine.

Synonymes de loup


Loup doré

Synonyme :

Homonymes de loup


  • loue forme conjuguée du verbe louer
  • louent forme conjuguée du verbe louer
  • loues forme conjuguée du verbe louer

Difficultés de loup


  • ORTHOGRAPHE

    On écrit avec un trait d'union : loup-cervier, loup-garou, chien-loup ; avec deux traits d'union : dent-de-loup, saut-de-loup, tête-de-loup. - Plur. : des loups-cerviers, des loups-garous, des chiens-loups ; des dents-de-loup, des sauts-de-loup, des têtes-de-loup.

    On écrit marcher à pas de loup, avec loup au singulier.


Citations avec loup


  • Théodore Agrippa d'Aubigné (près de Pons, Saintonge, 1552-Genève 1630)
    L'homme est en proie à l'homme, un loup à son pareil.
    Les Tragiques
  • Isaac de Benserade (Paris ? vers 1613-Gentilly 1691)
    Académie française, 1674
    Amants agneaux deviennent maris loups.
    Poème sur l'accomplissement du mariage de Leurs Majestés
  • Paul, dit Tristan Bernard (Besançon 1866-Paris 1947)
    La femme est une louve pour la femme.
    La Volonté de l'homme, Calmann-Lévy

    Commentaire
    Allusion à Plaute.

  • Sébastien Roch Nicolas, dit Nicolas de Chamfort (près de Clermont-Ferrand 1740-Paris 1794)
    Académie française, 1781
    Amitié de cour, foi de renards et société de loups.
    Maximes et pensées
  • Jean-Pierre Claris de Florian (Sauve, Gard, 1755-Sceaux 1794)
    Académie française, 1788
    […] Les loups ne craignent guère
    Les pasteurs amoureux qui chantent leur bergère.

    Fables, le Roi et les Deux Bergers
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Madame, il fait grand vent et j'ai tué six loups.
    Ruy Blas, II, 3, billet du roi à la reine
  • Jean de La Fontaine (Château-Thierry 1621-Paris 1695)
    Quiconque est loup agisse en loup ;
    C'est le plus certain de beaucoup.

    Fables, le Loup devenu berger
  • Jean de La Fontaine (Château-Thierry 1621-Paris 1695)
    - Attaché ? dit le loup ; vous ne courez donc pas
    Où vous voulez ?

    Fables, le Loup et le Chien
  • Jean de La Fontaine (Château-Thierry 1621-Paris 1695)
    Cela dit, maître loup s'enfuit, et court encor.
    Fables, le Loup et le Chien
  • Jean de La Fontaine (Château-Thierry 1621-Paris 1695)
    Ce loup ne savait pas encor bien son métier.
    Fables, le Loup et le Chien maigre
  • Jean de La Fontaine (Château-Thierry 1621-Paris 1695)
    Bergers, bergers, le loup n'a tort
    Que quand il n'est pas le plus fort !

    Fables, le Loup et les Bergers
  • François Villon (Paris 1431-après 1463)
    Sur le Noël, morte saison,
    Que les loups se vivent de vent […].

    Le Lais, II
  • François Villon (Paris 1431-après 1463)
    Nécessité fait gens mesprendre*
    Et faim saillir le loup du bois.

    Testament, XXI
    *commettre une faute
  • Horace en latin Quintus Horatius Flaccus (Venusia, Apulie, 65-Rome ? 8 avant J.-C.)
    Le loup attaque de la dent, le taureau des cornes.
    Satires, I, 1, 52
    Dente lupus, cornu taurus petit.
  • Plaute en latin Maccius (ou Maccus) Plautus (Sarsina, Ombrie, vers 254-Rome 184 avant J.-C.)
    L'homme est un loup pour l'homme.
    La Comédie des ânes, II, 4
    Lupus est homo homini.
  • Térence en latin Publius Terentius Afer (Carthage vers 185-159 avant J.-C.)
    Tu as confié la brebis au loup.
    L'Eunuque, V, 1
    Ovem lupo commisisti.
  • Térence en latin Publius Terentius Afer (Carthage vers 185-159 avant J.-C.)
    Je tiens le loup par les oreilles.
    Phormion, III, 2
    Auribus teneo lupum.

    Commentaire
    Cette expression signifie : se trouver dans une position difficile et dont on ne sait comment sortir ; et parfois, au contraire, surmonter une difficulté.

  • Platon (Athènes vers 427-Athènes vers 348 ou 347 avant J.-C.)
    […] Comme les loups aiment les agneaux.
    Phèdre, 241d (traduction S. Weil)
  • Fazıl Hüsnü Dağlarca (Istanbul 1914-2008)
    Nous, les hommes, nous sommes tous séparés. Dans le ciel fraternisent les oiseaux, et les loups sur la terre.
    Plein le monde
  • Frédéric Mistral (Maillane, Bouches-du-Rhône, 1830-Maillane, Bouches-du-Rhône, 1914)
    Troupeau qui mène son gardien est broyé tôt ou tard dans la gueule du loup.
    Mireille, VII
    Troupèu que meno soun gardaire
    Crussis à tèms o tard dins la gorgo dóu loup.

    Mirèio, VII
  • Ivan Sergueïevitch Tourgueniev (Orel 1818-Bougival 1883)
    On a beau donner à manger au loup, toujours il regarde du côté de la forêt.
    Récits d'un chasseur, Ermolaï et la Meunière

Mots proches