larme

nom féminin

(latin lacrima)

Définitions de larme


  • Goutte de liquide aqueux et salé produit par les glandes lacrymales, humidifiant et protégeant la cornée, et éliminé dans les fosses nasales.
  • Très petite quantité d'un liquide ; une goutte : Se servir une larme de vin.
  • Liquide sécrété par le larmier des cervidés.
  • Inclusion vitreuse dans le verre, dont la composition diffère de celle du verre de base.
  • En architecture, synonyme de goutte.
  • Ornement employé, en nombre, dans la décoration des draps mortuaires.

Expressions avec larme



  • Avoir la larme à l'œil, les larmes aux yeux, des larmes dans la voix,

    être ému ou attendri, parler d'une voix émue, être comme sur le point de pleurer.
  • Avoir toujours la larme à l'œil, avoir la larme facile,

    manifester une sensibilité excessive ou affectée, pleurer à la moindre émotion.
  • Être au bord des larmes,

    sur le point de pleurer.
  • Être en larmes,

    en train de pleurer.
  • Littéraire. Larmes de sang,

    très violent chagrin.
  • Pleurer à chaudes larmes, toutes les larmes de son corps,

    pleurer abondamment.
  • Rire aux larmes,

    rire tellement qu'on en a les larmes aux yeux.
  • Sécher les larmes de quelqu'un,

    apaiser son chagrin.
  • Familier. Y aller de sa larme,

    se mettre à pleurer d'une manière ostentatoire.

Synonymes de larme


Très petite quantité d'un liquide ; une goutte.

Synonyme :

  • goutte
Être en larmes

Synonyme :

  • pleurs (littéraire)
Sécher les larmes de quelqu'un

Synonymes :


Autre synonyme de larme


Citations avec larme


  • Henri Frédéric Amiel (Genève 1821-Genève 1881)
    Il est dangereux de se laisser aller à la volupté des larmes ; elle ôte le courage et même la volonté de guérir.
    Journal intime, 29 décembre 1871
  • Théodore Agrippa d'Aubigné (près de Pons, Saintonge, 1552-Genève 1630)
    Et le soleil voyant le spectacle nouveau
    À regret éleva son pâle front des ondes,
    Transi de se mirer en nos larmes profondes.

    Les Tragiques
  • Jacques Audiberti (Antibes 1899-Paris 1965)
    Les larmes de la femme moisissent le cœur de l'homme.
    Le Mal court, Gallimard
  • Claude Aveline (Paris 1901-Paris 1992)
    Un homme blanc, un homme noir, un homme jaune : toutes les larmes sont salées.
    Avec toi-même, etc., Mercure de France
  • Simone de Beauvoir (Paris 1908-Paris 1986)
    […] Dans toutes les larmes s'attarde un espoir.
    Les Mandarins, Gallimard
  • Samuel Beckett (Foxrock, près de Dublin, 1906-Paris 1989)
    Les larmes du monde sont immuables. Pour chacun qui se met à pleurer, quelque part un autre s'arrête. Il en va de même du rire.
    En attendant Godot, Éditions de Minuit
  • Henri Calet (Paris 1903-Vence 1956)
    Ne me secouez pas. Je suis plein de larmes.
    Peau d'ours, Gallimard

    Commentaire
    Dernière ligne écrite de la main de Calet.

  • René Char (L'Isle-sur-la-Sorgue, Vaucluse, 1907-Paris 1988)
    On ne fait pas un lit aux larmes comme à un visiteur de passage.
    Feuillets d'Hypnos, Gallimard
  • Malcolm de Chazal (Vacoas 1902-Port-Louis 1981)
    Les larmes ne sont un aphrodisiaque qu'à vingt ans.
    Sens plastique, Gallimard
  • Édouard Joachim, dit Tristan Corbière (domaine de Coat Congar, près de Morlaix, 1845-Morlaix 1875)
    Doux bedeau, pleureuse en lévite,
    Inventeur de la larme écrite […].

    Les Amours jaunes

    Commentaire
    Il s'agit de Lamartine.

  • Pierre Corneille (Rouen 1606-Paris 1684)
    Trêve, mes tristes yeux, trêve aujourd'hui de larmes.
    Attila, IV, 6, Ildione
  • Pierre Corneille (Rouen 1606-Paris 1684)
    Un cœur est trop cruel quand il trouve des charmes
    Aux douceurs que corrompt l'amertume des larmes.

    Cinna, I, 1, Émilie
  • Georges Moinaux, dit Georges Courteline (Tours 1858-Paris 1929)
    La femme est meilleure qu'on le dit : elle ne blague les larmes des hommes que si elle les a elle-même fait couler.
    La Philosophie de G. Courteline, Flammarion
  • Louis Émié (1900-1967)
    La nuit n'attend que nous pour boire une eau plus pure :
    L'éloge d'une larme est celui du pardon.

    La Nuit, Seghers
  • Valery Larbaud (Vichy 1881-Vichy 1957)
    Mais j'aimais le goût des larmes retenues, de celles qui semblent tomber des yeux dans le cœur, derrière le masque du visage.
    Enfantines, Gallimard
  • Armand Masson (1857-1921)
    La vie est un oignon qu'on épluche en pleurant.
    Pour les quais, Mirliton , Messein
  • Jean Racine (La Ferté-Milon 1639-Paris 1699)
    Seigneur, l'amour toujours n'attend pas la raison.
    N'en doutez point, il l'aime. Instruits par tant de charmes,
    Ses yeux sont déjà faits à l'usage des larmes.

    Britannicus, II, 2, Narcisse
  • Horace en latin Quintus Horatius Flaccus (Venusia, Apulie, 65-Rome ? 8 avant J.-C.)
    Si le rire répond au rire sur le visage des hommes, les larmes aussi y trouvent de la sympathie.
    Art poétique, 101-102
    Ut ridentibus arrident, ita flentibus adsunt humani vultus.
  • Juvénal en latin Decimus Junius Juvenalis (Aquinum, Apulie, vers 60 après J.-C.-vers 130)
    De là les colères et les larmes.
    Satires, I, 168
    Inde irae et lacrimae.
  • Virgile en latin Publius Vergilius Maro (Andes, aujourd'hui Pietole, près de Mantoue, 70 avant J.-C.-Brindes 19 avant J.-C.)
    Il y a des larmes pour nos malheurs.
    L'Énéide, I, 461
    Sunt lacrymae rerum.

    Commentaire
    Il y a des larmes pour le malheur, et non pas les choses mêmes ont des larmes, contresens célèbre, favorisé peut-être par un vers de Lamartine. Autres contresens : on pleure sur les choses (comme sur les gens), et : les choses prennent part à notre douleur.

  • Bible
    Malheur à vous qui riez maintenant, car vous connaîtrez le deuil et les larmes !
    Évangile selon saint Luc, VI, 25
  • sir Winston Leonard Spencer Churchill (Blenheim Palace, Oxfordshire, 1874-Londres 1965)
    Je n'ai rien à offrir que du sang, du labeur, des larmes et de la sueur.
    I have nothing to offer but blood, toil, tears and sweat.

    Commentaire
    Paroles prononcées par Winston Churchill le 13 mai 1940 devant la Chambre des Communes, au moment de l'attaque allemande en Belgique et en France.

  • Gabriele D'Annunzio (Pescara 1863-Gardone Riviera 1938)
    Quel poids pèsent nos larmes ? Chaque homme n'est qu'un homme quelconque, à qui il arrive une chose quelconque. Voilà tout, et il n'y a rien de plus.
    Pesano forse le nostre lacrime ? Ciascun uomo è uno qualunque, a cui accade una cosa qualunque. Ecco tutto ; non c'è altro.
    Giovanni Episcopo
  • Clemens Brentano (Ehrenbreitstein 1778-Aschaffenburg 1842)
    ô amour rempli de larmes
    parce que le plus proche est à jamais lointain !

    Le Rêve du désert
    ô Lieb voll Tränen,
    Weil sich unendlich Nahes ewig fern !

    Der Traum der Wüste
  • Abraham Cowley (Londres 1618-Chertsey 1667)
    Des mots qui pleurent et des larmes qui parlent.
    Words that weep and tears that speak.
    The Prophet
  • Charles Dickens (Portsmouth 1812-Gadshill, près de Rochester, 1870)
    Nous n'avons jamais à rougir de nos larmes.
    We need never be ashamed of our tears.
    Great Expectations, XIX
  • John Donne (Londres 1572-Londres 1631)
    Tu sais quelle dure scorie est ce monde Il est vain de tenter de le fléchir ou de l'attendrir par tes larmes, ta sueur ou ton sang.
    Thou know'st how dry a cinder this world is
    That 'tis in vain to dew, or mollifie it
    With thy tears, or sweat, or blood.

    An Anatomy of the World, 1st anniversary
  • William Shakespeare (Stratford on Avon, Warwickshire, 1564-Stratford on Avon, Warwickshire, 1616)
    Si vous avez des larmes, préparez-vous à les verser.
    Jules César, III, 2, Antoine
    If you have tears, prepare to shed them now.
    Julius Caesar, III, 2, Antony
  • William Shakespeare (Stratford on Avon, Warwickshire, 1564-Stratford on Avon, Warwickshire, 1616)
    Les larmes prouvent leur amour, elles n'apportent pas leur remède.
    Tears show their love, but want their remedies.
    Richard II, III, 3, le roi Richard

Mots proches

Lequel de ces mots comporte un « i » et non un « y » ?