intéresser

verbe transitif CONJUGAISON

(latin interesse, importer)

Définitions de intéresser


  • Concerner quelqu'un, quelque chose : Cette mesure intéresse les agriculteurs.
  • Éveiller et retenir l'attention de quelqu'un : Le film m'a intéressé.
  • Convenir aux besoins de quelqu'un, à son désir, à ses moyens financiers : Cet appartement m'intéresse.
  • Faire naître chez quelqu'un un intérêt pour quelque chose ou pour quelqu'un : Réussir à intéresser des élèves aux mathématiques.
  • Associer quelqu'un à quelque chose, à une entreprise, en le faisant participer à certains profits, bénéfices, en particulier financiers : Intéresser les travailleurs aux bénéfices.
  • Rendre un jeu, une partie plus intéressants par la perspective d'un gain ; jouer de l'argent.

Expressions avec intéresser



  • Familier. Continue, tu m'intéresses,

    se dit, ironiquement, à quelqu'un pour lui faire savoir qu'on se moque de ce qu'il dit.

Difficultés de intéresser


  • ORTHOGRAPHE

    Avec un seul r.

  • EMPLOI

    La sécheresse intéresse en ce moment plusieurs régions (= les touche, les concerne). Cet emploi est correct bien qu'il soit ressenti parfois comme un néologisme de sens et, à ce titre, critiqué.
    remarque
    L'emploi du verbe intéresser avec pour sujet un nom désignant une chose fâcheuse ou néfaste est ancien. La langue classique disait, au sens de « faire tort, porter atteinte à » : « Heureux qui se laisse aller à la tendresse de ses sentiments, sans intéresser sa vertu par les dernières complaisances » (Saint-Évremond). La langue médicale dit dans un sens analogue : une blessure qui intéresse le foie (= qui le touche, l'affecte).

Mots proches

Quand on parle de « scotch » sans mettre de majuscule au mot, de quoi est-il question ?