humain, humaine

adjectif

(latin humanus)

Définitions de humain


  • Qui possède les caractéristiques spécifiques de l'homme en tant que représentant de son espèce ; qui est composé d'hommes : Être humain. L'espèce humaine.
  • Qui est relatif à l'homme, qui lui est propre : Corps humain. Une tâche qui excède les forces humaines.
  • Qui porte sur un des aspects de l'individualité de l'homme ou de son activité : Sciences humaines. Anatomie humaine.
  • Qui manifeste à un haut degré la sensibilité, la compréhension propres à l'homme en tant qu'individu dans un groupe social : Chercher des solutions humaines à un problème social délicat. Un magistrat humain.
  • Qui est en accord, en harmonie avec tous les caractères de l'homme, qui les manifeste (tant du point de vue de la force que de la faiblesse, de la grandeur que de la petitesse, etc.) : Une architecture humaine. C'est une réaction bien humaine.

Expressions avec humain



  • C'est humain,

    se dit pour justifier une action ou un mobile qui manque de grandeur, d'élévation.
  • La condition humaine,

    la destinée de l'homme, telle qu'elle résulte de sa propre nature et de sa situation dans le monde.
  • Le genre humain,

    l'ensemble des hommes, l'humanité.
  • Respect humain,

    crainte de l'opinion d'autrui.
  • Voix humaine,

    jeu d'orgue à anche, dont les tuyaux sont raccourcis.

Citations avec humain


  • Sébastien Roch Nicolas, dit Nicolas de Chamfort (près de Clermont-Ferrand 1740-Paris 1794)
    Académie française, 1781
    M, pour peindre d'un seul mot la rareté des honnêtes gens, me disait que, dans la société, l'honnête homme est une variété de l'espèce humaine.
    Caractères et anecdotes
  • Alphonse de Brédenbec de Châteaubriant (Rennes 1877-Kitzbühel, Autriche, 1951)
    La loi d'amour […] fait que chacun sent en soi l'immense unité humaine, et devient fort autant que tous ensemble.
    La Réponse du Seigneur, La Mappemonde
  • Auguste Comte (Montpellier 1798-Paris 1857)
    La saine politique ne saurait avoir pour objet de faire marcher l'espèce humaine, qui se meut par une impulsion propre, suivant une loi aussi nécessaire, quoique plus modifiable, que celle de la gravitation. Mais elle a pour but de faciliter sa marche en l'éclairant.
    Plan des travaux scientifiques nécessaires pour réorganiser la société
  • Benjamin Constant de Rebecque (Lausanne 1767-Paris 1830)
    Le gouvernement est stationnaire, l'espèce humaine est progressive. Il faut que la puissance du gouvernement contrarie le moins qu'il est possible la marche de l'espèce humaine.
    Réflexions sur les constitutions
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    C'est une triste chose de penser que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas.
    Carnets, albums, journaux
  • Alphonse de Prât de Lamartine (Mâcon 1790-Paris 1869)
    Rien d'humain ne battait sous ton épaisse armure.
    Nouvelles Méditations, Bonaparte
  • Isidore Ducasse, dit le comte de Lautréamont (Montevideo 1846-Paris 1870)
    On peut être juste, si l'on n'est pas humain.
    Poésies, II
  • Jacques Maritain (Paris 1882-Toulouse 1973)
    Tout acte humain est un jugement porté sur la nature divine.
    Carnet de notes, 21 septembre 1910 Desclée de Brouwer
  • Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues (Aix-en-Provence 1715-Paris 1747)
    On ne peut être juste si on n'est pas humain.
    Réflexions et Maximes
  • Simone Weil (Paris 1909-Londres 1943)
    Seul est éternel le devoir envers l'être humain comme tel.
    L'Enracinement, Gallimard
  • Ralph Waldo Emerson (Boston 1803-Concord, Massachusetts, 1882)
    Partout, la société conspire contre l'humaine nature de chacun de ses membres.
    Society everywhere is in conspiracy against the manhood of every one of its members.
    Essays, Self-Reliance
  • Herbert George Wells (Bromley, Kent, 1866-Londres 1946)
    L'histoire humaine est par essence l'histoire des idées.
    Human history is in essence a history of ideas.
    The Outline of History, 40

Mots proches

« Dans cette boutique, on trouve des chapeaux [rose] et des manteaux [marron]. » À quel(s) adjectif(s) mettez-vous un « s » ?