Identifiez-vous ou Créez un compte

DictionnaireMaj Français

Dictionnaire français-anglaisDictionnaire français-espagnolDictionnaire français-allemandDictionnaire français-italienDictionnaire français-arabeDictionnaire français-chinois

Cours de français

Forum

Aucun sujet n'est lié à cet article. Soyez le premier à réagir.

Poser une question

Mots proches


Accords et difficultés de falloir

 falloir

verbe impersonnel Conjugaison

(de faillir, avec l'influence de valoir, du latin fallere, manquer)



Conjugaison
Ce verbe ne se conjugue qu'à la 3e personne du singulier.
Le participe passé fallu est toujours invariable : la patience qu'il nous a fallu.


Emploi
  1. Il faut / il vaut mieux. Ne pas mêler les deux constructions. On dit il faut partir tôt demain matin, mais il vaut mieux partir tôt demain matin (et non *il faut mieux...) ; il faut indique une obligation, une nécessité, alors que il vaut mieux n'indique qu'une préférence.
  2. Tant s'en faut. On dit correctement : ce travail n'est pas bon, tant s'en faut ; il n'a pas failli à la tâche, tant s'en faut (= loin de là, bien au contraire). La langue orale non surveillée utilise dans le même sens l'expression loin s'en faut, issue par croisement de tant s'en faut et de loin de là.
    recommandation
    Éviter loin s'en faut dans l'expression soignée, en particulier à l'écrit. Employer tant s'en faut.


Construction
  1. Avec comme. On dit indifféremment : il lui a parlé comme il fallait ou comme il le fallait.
  2. Ce qu'il faut. Falloir demande la construction impersonnelle.
    recommandation
    Dire et écrire : ce qu'il faut (j'ai ce qu'il faut ; ce qu'il faut maintenant, c'est faire vite).


    remarque
    La langue parlée familière donnant aujourd'hui à il la prononciation i, il n'est pas rare d'entendre à l'oral *ce qui faut, solécisme qui se retrouve parfois dans la langue écrite (*j'ai ce qui faut). → ce(ce qui / ce qu'il).

  3. S'en falloir (= manquer) se construit avec le subjonctif.

    Sans ne explétif en tournure affirmative : il s'en faut de beaucoup que j'aie tout remboursé.

    Avec ne explétif en tournure négative ou restrictive : il ne s'en est pas fallu de beaucoup que vous ne tombiez ; peu s'en faut qu'elle ne nous abandonne.

    Avec ne pas si la subordonnée a un sens négatif : il s'en est fallu de peu qu'il ne nous voie pas (= il a failli ne pas nous voir).
  4. Il s'en faut, il s'en faut de. .. : elle n'a pas réussi, il s'en faut ; je ne peux pas l'acheter, il s'en faut de mille euros ; il s'en est fallu de quelques minutes que vous puissiez le rencontrer ; il s'en faut de beaucoup ; il s'en faut de peu. De peut être omis avec certains adverbes ou quand l'adverbe est placé devant le verbe : il ne s'en faut pas tellement qu'elle réussisse ; il ne s'en est pas beaucoup fallu qu'elle réussisse ; peu s'en faut qu'ils ne soient morts de froid.
    remarque
    Il s'en faut était autrefois employé sans de pour exprimer une différence tenant à la qualité et non à la quantité : ce vin n'est pas aussi bon que celui de l'année précédente, il s'en faut beaucoup. Cet emploi est sorti de l'usage.

Notre coup de cœur de Noël

  • 300 pages passionnantes sur la France pour découvrir les plus beaux trésors du patrimoine
  • 2 000 photos, dessins, cartes

Voir un extrait

Cette application est universelle, une fois achetée, vous pouvez l'installer sur votre iPhone, iPod Touch ou iPad sans frais supplémentaires pour une interface adaptée à chaque appareil.