dormir

verbe intransitif CONJUGAISON

(latin dormire)

Définitions de dormir


  • Être plongé dans le sommeil : Il a dormi douze heures.
  • Être immobile, ne manifester aucune activité : La ville dort.
  • Être distrait, être ailleurs, rêver ou rester à ne rien faire : Ce n'est pas le moment de dormir, il faut agir.
  • Rester improductif, ne pas être utilisé ou être oublié : Laisser dormir un projet.
  • Exister à l'état latent, ne pas se manifester : Cet incident a réveillé la brutalité qui dormait en lui.
  • Être mort : Qu'il dorme en paix.

Expressions avec dormir



  • Dormir comme un ange, un loir, une marmotte, un sabot, une souche, dormir à poings fermés, etc.,

    être profondément endormi.
  • Dormir d'un sommeil léger, profond, de plomb, du sommeil du juste, etc.,

    être plongé dans tel type de sommeil.
  • Dormir tranquille, sur ses deux oreilles,

    en toute sécurité, sans aucune crainte ou quelconque préoccupation.
  • Histoire, conte à dormir debout,

    qu'on a peine à croire, invraisemblable.
  • Ne dormir que d'un œil,

    rester vigilant.
  • Ne pas en dormir (la nuit),

    être tellement préoccupé qu'on ne peut pas trouver le sommeil.

Synonymes et contraires de dormir


Être plongé dans le sommeil.

Synonymes :

  • pioncer (populaire) - reposer (littéraire) - roupiller (populaire) - sommeiller - somnoler

Contraire :

  • veiller

Être distrait, être ailleurs, rêver ou rester à ne rien faire.

Synonymes :

  • lambiner - lanterner (familier) - rêver - traîner

Contraires :

Homonymes des variantes de dormir



    dors

  • d'or nom masculin
  • dore forme conjuguée du verbe dorer
  • dorent forme conjuguée du verbe dorer
  • dores forme conjuguée du verbe dorer

    dort

  • dore forme conjuguée du verbe dorer

Difficultés de dormir


  • CONJUGAISON

    Participe passé toujours invariable

  • CONSTRUCTION

    On trouve encore parfois la construction transitive (dormir un somme, dormir un profond sommeil), employée en général par archaïsme volontaire.


Citations avec dormir


  • Alphonse Allais (Honfleur 1854-Paris 1905)
    En dormant à moitié, il avait beaucoup retenu.
    Ne nous frappons pas, Revue Blanche
  • Charles Baudelaire (Paris 1821-Paris 1867)
    Je veux dormir ! dormir plutôt que vivre !
    Les Fleurs du Mal, le Léthé
  • Charles Cros (Fabrezan, Aude, 1842-Paris 1888)
    On meurt d'avoir dormi longtemps
    Avec les fleurs, avec les femmes.

    Le Coffret de santal, Lendemain
  • Robert Desnos (Paris 1900-Terezín, Tchécoslovaquie, 1945)
    Si nous ne dormons pas c'est pour guetter l'aurore
    Qui prouvera qu'enfin nous vivons au présent.

    État de veille, Robert-J. Godet
  • Nicolas Joseph Florent Gilbert (Fontenoy-le-Château, Vosges, 1750-Paris 1780)
    Sur les mondes détruits le temps dort immobile.
    Le Jugement dernier
  • Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière (Paris 1622-Paris 1673)
    Nous l'avons, en dormant, Madame, échappé belle.
    Les Femmes savantes, IV, 3, Trissotin
  • Charles Péguy (Orléans 1873-Villeroy, Seine-et-Marne, 1914)
    Pauvre être. Je n'aime pas, dit Dieu, l'homme qui ne dort pas.
    Le Mystère des saints Innocents, Gallimard
  • Marcel Proust (Paris 1871-Paris 1922)
    Un homme qui dort tient en cercle autour de lui le fil des heures, l'ordre des années et des mondes.
    À la recherche du temps perdu, À l'ombre des jeunes filles en fleurs , Gallimard
  • Jean Racine (La Ferté-Milon 1639-Paris 1699)
    Mais tout dort, et l'armée, et les vents, et Neptune.
    Iphigénie, I, 1, Arcas
  • Paul Verlaine (Metz 1844-Paris 1896)
    Sur votre jeune sein laissez rouler ma tête
    Toute sonore encor de vos derniers baisers ;
    Laissez-la s'apaiser de la bonne tempête,
    Et que je dorme un peu puisque vous reposez.

    Romances sans paroles, Green , Messein
  • Bertrand, 3e comte Russell (Trelleck, pays de Galles, 1872-Penrhyndeudraeth, pays de Galles, 1970)
    Les hommes qui sont malheureux, comme ceux qui dorment mal, sont toujours fiers de ce fait.
    La Conquête du bonheur, I
    Men who are unhappy, like men who sleep badly, are always proud of the fact.
    The Conquest of Happiness, I
  • William Shakespeare (Stratford on Avon, Warwickshire, 1564-Stratford on Avon, Warwickshire, 1616)
    Mourir ; dormir ; dormir, rêver peut-être. C'est là l'obstacle.
    To die ; to sleep ;
    To sleep ! perchance to dream : ay, there's the rub.

    Hamlet, III, 1, Hamlet

Mots proches

Pour les mots « sandwich » ou « match », quel pluriel faut-il utiliser de préférence en français ?