cochon

nom masculin

(peut-être onomatopée exprimant le cri du cochon)

Définitions de cochon


  • Synonyme de porc.
  • Familier. Viande de porc.
  • Sanglier, dans la terminologie cynégétique.

Expressions avec cochon



  • Familier. Amis, copains comme cochons,

    vivant dans une extrême familiarité, très amis.
  • Familier. C'est donner des confitures à un cochon,

    c'est faire un cadeau à quelqu'un qui ne sait pas l'apprécier à sa valeur.
  • Cochon d'Inde,

    cobaye.
  • Cochon d'eau,

    cabiai.
  • Cochon de lait,

    jeune porc abattu précocement en vue de la consommation.
  • Cochon de mer,

    humantin.
  • Cochon de terre,

    oryctérope.
  • Familier. Comme un cochon,

    très salement.
  • Familier. De cochon,

    très mauvais, très désagréable : Caractère de cochon.
  • Familier. Le cochon qui sommeille,

    les instincts sexuels.
  • Familier. Mon cochon !,

    appellation admirative devant une certaine audace.
  • Familier. N'avoir pas gardé les cochons avec quelqu'un,

    être par rapport à lui dans une situation qui n'autorise pas des familiarités.
  • Familier. Tête de cochon,

    personne qui a mauvais caractère et qui est très têtue.
  • Familier. Tour de cochon,

    action méchante commise au préjudice de quelqu'un.
  • Familier. Un cochon n'y retrouverait pas ses petits,

    c'est le plus grand désordre.

Synonymes de cochon



Homonymes de cochon


  • cochons forme conjuguée du verbe cocher

Citations avec cochon


  • Léon Bloy (Périgueux 1846-Bourg-la-Reine 1917)
    Tout chrétien sans héroïsme est un porc.
    Quatre Ans de captivité à Cochons-sur-Marne, Mercure de France
  • François de Salignac de La Mothe-Fénelon (château de Fénelon, Périgord, 1651-Cambrai 1715)
    La patrie d'un cochon se trouve partout où il y a du gland.
    Dialogue des morts
  • Anatole François Thibault, dit Anatole France (Paris 1844-La Béchellerie, Saint-Cyr-sur-Loire, 1924)
    Académie française, 1896
    C'est pour la plupart des hommes un exemple décourageant que la sérénité d'un cochon.
    La Vie littéraire, Calmann-Lévy
  • Charles Monselet (Nantes 1825-Paris 1888)
    Tout homme a dans son cœur un cochon qui sommeille.

    Commentaire
    L'attribution de ce vers à Monselet est contestée. Il pourrait avoir pour auteur le sculpteur Auguste Préault (1809-1879).

  • Georg Christoph Lichtenberg (Ober-Ramstadt 1742-Göttingen 1799)
    Il pleuvait si dru que tous les cochons furent propres et tous les hommes crottés.
    Aphorismes
    Es regnete so stark, daß alle Schweine rein und alle Menschen dreckig wurden.
    Aphorismen

Mots proches

Dans le mot « abordage » quelle est la nature de « bord » ?