autant

adverbe

(latin populaire *aliud tantum, du latin classique alterum tantum, une autre fois autant)

Définitions de autant


  • Après un verbe ou un adjectif, indique une égalité en quantité, en valeur, en nombre : La nouvelle est heureuse autant qu'inattendue.
  • En Belgique, tant : Mettons qu'il gagne autant par mois.

Expressions avec autant



  • Autant…, autant…,

    insiste sur une relation de symétrie entre deux termes en opposition : Autant j'approuve ses principes, autant je condamne ses méthodes.
  • Autant… (que ça),

    indique une quantité, un degré élevés : Je n'ai jamais vu ici autant de monde que ça.
  • Autant + infinitif, autant vaut + infinitif,

    il y a autant, ou même plus d'avantages à : Autant nous résigner.
  • Autant de,

    + nom, une quantité égale (de choses ou de personnes) : Il y a autant de risques d'échec que de chances de réussite.
  • Autant de + nom attribut,

    équivaut à des, avec insistance sur la quantité : Toutes ces affirmations sont autant de mensonges.
  • Autant de + nom, autant de + nom,

    exprime une relation d'égalité : Autant de têtes, autant d'avis.
  • Autant dire que + indicatif,

    introduit une conclusion logique ; en somme.
  • Autant en emporte le vent,

    se dit de promesses, de propos qui restent sans effet.
  • C'est autant de pris, de fait,

    c'est toujours cela qui est pris, fait.
  • D'autant,

    dans la même proportion.
  • D'autant plus, moins, mieux que + indicatif,

    exprime une relation causale en insistant sur l'importance de la cause.
  • D'autant (plus) que + indicatif,

    introduit une considération supplémentaire à valeur causale.
  • Pour autant,

    malgré cela : Il n'a encore jamais réussi, mais il n'est pas pour autant découragé.
  • Pour autant que + subjonctif,

    dans la mesure où : Vous êtes sûr du résultat, pour autant que vous respectiez les recommandations.
  • Tout autant,

    aussi bien.

Homonymes de autant


  • autan nom masculin
  • ôtant participe présent

Difficultés de autant


  • EMPLOI

    Autant / tant. Dans une phrase affirmative exprimant une comparaison, c'est toujours autant qui est employé avec un nom ou un verbe : il y avait autant de femmes que d'hommes ; il mange autant qu'un adulte. - Dans une phrase négative ou interrogative, autant peut être remplacé par tant : vous n'en feriez pas tant (ou autant) pour moi ; a-t-il tant (ou autant) de talent qu'on le dit ?
    recommandation :
    Éviter la tournure incorrecte *autant comme (*il mange autant comme un adulte).

    D'autant que, d'autant plus que = vu que. Ces deux locutions sont correctes. « Rien ne me pressait ; d'autant que le service militaire me serait sans doute épargné » (F. Mauriac). « La chaleur était suffocante, d'autant plus qu'on ne sentait pas [...] l'espace et le vent de la mer » (A. Daudet).

    D'autant mieux ne peut être employé que modifiant un verbe ou un participe : il réussira d'autant mieux que vous croirez à son succès ; c'est d'autant mieux réussi.
    remarque
    D'autant mieux représente la combinaison de la locution d'autant plus et de l'adverbe bien.

    Pour autant = cependant ; pour cela, pour cette raison (qui vient d'être dite). « Rien n'est fini pour autant, et tout recommence » (M. Barrès). Registre soutenu.

    Autant (que) / aussi que → aussi.

    Autant ! / au temps ! → temps.

  • CONSTRUCTION

    Pour autant que, autant que (+ indicatif ou conditionnel) = dans la mesure où. Dans ce sens, pour autant que, autant que se construisent avec l'indicatif ou avec le conditionnel, sauf dans le tour figé pour autant que je (le) sache, que vous (le) sachiez, etc. Autant que je peux, que j'ai pu, qu'on pourrait en juger. « [...] pour autant que je pouvais interpréter les paroles sibyllines de Françoise » (M. Proust).
    remarque
    Pour autant que, naguère critiqué, est aujourd'hui admis dans l'usage courant.
    recommandation :
    Dans le registre très soutenu, en particulier à l'écrit, préférer autant que.

    Autant que (+ subjonctif) = il est aussi bien que, il vaut mieux que. Dans ce sens, autant que se construit avec le subjonctif. Autant que vous le sachiez tout de suite.

    Autant (+ infinitif) : autant accepter maintenant. Cette construction est admise dans le registre courant.
    recommandation :
    Dans le registre soutenu, en particulier à l'écrit, préférer autant vaut : autant vaut accepter maintenant.

Mots proches

Lequel de ces noms n'est pas féminin ?