attendre

verbe transitif CONJUGAISON

(latin attendere, être attentif)

Définitions de attendre


  • Rester en un lieu jusqu'à ce que quelqu'un arrive, que quelque chose soit prêt ou se produise : Attendre un ami à la gare. Il attend qu'on le serve.
  • Sans complément, rester longtemps jusqu'à ce que quelque chose se produise ; patienter : Il n'aime pas attendre.
  • Différer d'agir jusqu'à ce que quelque chose se produise, jusqu'à une certaine date : Attendez que je revienne pour sortir.
  • Sans complément, rester intact ou dans le même état, en parlant de quelque chose : Ce travail peut attendre.
  • Compter sur la venue de quelqu'un, sur l'arrivée de quelque chose : Nous vous attendions pour huit heures.
  • Compter sur une action de quelqu'un, sur le résultat de quelque chose : Qu'attendez-vous de moi ?
  • Être préparé pour quelqu'un, lui être destiné : Il ne savait pas ce qui l'attendait à son retour.

Expressions avec attendre



  • Attendre famille,

    en Belgique, être enceinte.
  • Familier. Attendre quelqu'un (au tournant, au passage, là),

    compter qu'il s'engage dans une difficulté pour prendre sur lui une revanche, pour obtenir de lui ce qu'on désire (se dit surtout par menace ou par défi).
  • Attendre un enfant,

    être enceinte.
  • En attendant,

    provisoirement, jusqu'au moment où ce qu'on attend se produira ; quoi qu'il en soit, toutefois.
  • En attendant de + infinitif, que + subjonctif,

    jusqu'au moment de, jusqu'à ce que.
  • Se faire attendre,

    être en retard à un rendez-vous ; en parlant de quelque chose, tarder à se produire, à arriver.

Synonymes et contraires de attendre


Rester en un lieu jusqu'à ce que quelqu'un arrive, que quelque...

Synonyme :

Contraires :

Sans complément, rester longtemps jusqu'à ce que quelque...

Synonymes :

Différer d'agir jusqu'à ce que quelque chose se produise,...

Synonyme :

Compter sur la venue de quelqu'un, sur l'arrivée de quelque...

Synonymes :

Compter sur une action de quelqu'un, sur le résultat de quelque...

Synonyme :

  • vouloir

Difficultés de attendre


  • CONJUGAISON

    Comme tendre : le d est conservé dans toute la conjugaison.

  • CONSTRUCTION

    Attendre demain se dit aujourd'hui plus couramment qu'attendre à demain ou attendre jusqu'à demain, qui restent cependant corrects : il attend toujours (à) la dernière minute pour faire son travail.
    Attendre après qqn ou qqch est admis pour marquer le besoin ou l'impatience : on attend après lui depuis maintenant deux heures. → après.

    Attendre de (+ infinitif) : j'attends de savoir ce que vous allez me dire ; ils attendent pour partir d'en avoir reçu l'ordre.

    Attendre que (+ subjonctif) = rester jusqu'à ce que. J'attends qu'il ait fini pour partir.
    Attendre que (+ subjonctif) = espérer que, compter que. N'attendez pas qu'il vous réponde avant deux mois.

    S'attendre que ou à ce que (+ subjonctif). Les deux constructions sont correctes. On emploie plus souvent à ce que dans la langue courante et que dans un registre soutenu : je m'attends à ce qu'il m'écrive ; il s'attend qu'on le choisisse. → à.
    remarque
    S'attendre que (+ indicatif) est une construction de la langue classique qui ne s'emploie plus.

    S'attendre à (+ nom ou + infinitif) : il ne s'attend pas à mon départ ; tu ne t'attendais sûrement pas à réussir.
    recommandation :
    À l'impératif, on dit pour des raisons d'euphonie attends-toi à cela, attendez-vous à cela, de préférence à *attends-t'y et *attendez-vous-y, théoriquement corrects mais inusités.


Citations avec attendre


  • Guillaume Apollinaire de Kostrowitzky, dit Guillaume Apollinaire (Rome 1880-Paris 1918)
    J'ai cueilli ce brin de bruyère
    L'automne est morte souviens-t'en
    Nous ne nous verrons plus sur terre
    Odeur du temps brin de bruyère
    Et souviens-toi que je t'attends.

    Alcools, l'Adieu , Gallimard
  • Alphonse de Prât de Lamartine (Mâcon 1790-Paris 1869)
    Qu'importe le soleil ? Je n'attends rien des jours.
    Premières Méditations poétiques, l'Isolement
  • Henry Millon de Montherlant (Paris 1895-Paris 1972)
    Académie française, 1960
    Qui aime, attend.
    Carnets, Gallimard
  • Joseph-Marie, dit Joséphin Soulary (Lyon 1815-Lyon 1891)
    Ce qui peut venir le plus à point à qui sait attendre, c'est presque toujours le dégoût de la chose attendue.
    Promenade autour d'un tiroir
  • Vladimir Ilitch Oulianov, dit Lénine (Simbirsk 1870-Gorki, près de Moscou, 1924)
    Le temps n'attend pas.
    Proclamation destinée au Comité de Pétrograd, 1918

    Commentaire
    Dès sa prise de pouvoir, Lénine décida de briser la résistance des paysans riches. Il fit appel à la classe ouvrière pour mener cette lutte : « Camarades ouvriers, sachez que la révolution est dans une situation critique ; sachez que vous seuls pouvez la sauver et personne d'autre. Ce qu'il nous faut, ce sont des dizaines de milliers d'ouvriers d'élite, dévoués au socialisme, pour marcher contre les koulaks. Sans cela, c'est la famine, le chômage, la mort de la révolution. Camarades ouvriers, le sort de la révolution est dans vos mains. Le temps n'attend pas. »

  • Louis XIV (Saint-Germain-en-Laye 1638-Versailles 1715)
    roi de France
    J'ai failli attendre.

    Commentaire
    On a prêté ce mot à Louis XIV, mais sans aucune preuve. La duchesse d'Orléans, dans ses Mémoires, rapporte seulement qu'il ne pouvait souffrir que l'on le fît attendre.

  • Anonyme
    De l'eau qui va,
    du temps qui passe, des fleurs
    qui se dispersent,
    lequel voudrait m'entendre
    si je lui disais d'attendre ?

    Récits de la province d'Isé

    Commentaire
    Citation japonaise, vers la fin du IXe siècle.

Mots proches

Parmi les mots suivants, lequel est bien écrit et ne comprend réellement que des « i » ?