Identifiez-vous ou Créez un compte

Accords et difficultés de après

 après

préposition ou adverbe

(bas latin adpressum, de ad, à, et de pressum, comprimé, serré)



Emploi
  1. Après marquant la postériorité dans le temps ou dans l'espace. Ces emplois sont corrects et normaux : le jour de l'An vient après Noël ; la boulangerie est après le carrefour ; je passerai après vous.
  2. Après employé pour à, contre, sur. Ces emplois sont fréquents dans la langue orale relâchée : accrocher sa veste après le portemanteau ; crier après ses enfants ; la clé est après la porte.
    recommandation
    Préférer les constructions correctes : accrocher sa veste au portemanteau ; crier contre ses enfants ; la clé est sur la porte.

  3. Demander, être, attendre, chercher après qqn. Ces emplois relèvent également de la langue orale relâchée.
    recommandation
    Dire ou écrire : demander qqn ; s'en prendre à qqn ; attendre qqn ; chercher qqn. - Attendre après qqn est admis pour insister sur la nécessité ou la longueur de l'attente : il a fallu attendre pendant deux heures après le directeur qui nous avait imposé ce rendez-vous.

  4. Et puis après. Cette locution est très courante dans la langue orale familière pour souligner la répétition dans une succession (et puis après il me demandera ça, et puis après ce sera autre chose) ou pour marquer le scepticisme, le doute ironique (il m'en fera le reproche, bon, et puis après ?).
    recommandation
    À éviter dans le style soigné, surtout à l'écrit.

Notre coup de cœur de Noël

  • 300 pages passionnantes sur la France pour découvrir les plus beaux trésors du patrimoine
  • 2 000 photos, dessins, cartes

Voir un extrait

Cette application est universelle, une fois achetée, vous pouvez l'installer sur votre iPhone, iPod Touch ou iPad sans frais supplémentaires pour une interface adaptée à chaque appareil.