affliger

verbe transitif CONJUGAISON

(latin affligere, frapper)

Définitions de affliger


  • Frapper quelqu'un d'un mal, d'un défaut, l'en affecter d'une manière durable.
  • Imposer à quelqu'un la présence d'une personne désagréable, quelque chose de pénible : Le sort l'a affligé d'une femme acariâtre.
  • Causer à quelqu'un une peine, un chagrin profond ; navrer, consterner : Tu affliges tes parents en menant cette vie-là.

Synonymes et contraires de affliger


Frapper quelqu'un d'un mal, d'un défaut, l'en affecter d'une...

Synonymes :

  • atteindre - frapper

Imposer à quelqu'un la présence d'une personne désagréable,...

Contraires :

Causer à quelqu'un une peine, un chagrin profond ; navrer,...

Synonymes :

Contraires :


Difficultés de affliger


  • CONJUGAISON

    Le g devient -ge- devant a et o : j'afflige, nous affligeons ; il affligea.

  • CONSTRUCTION

    Être affligé ou s'affliger de (+ nom ou proposition infinitive) / s'affliger que (+ subjonctif) : je m'afflige de sa disparition, de le voir disparaître, qu'il ait disparu.

    Être affligé ou s'affliger de ce que (+ indicatif) : je m'afflige de ce qu'il a disparu.
    recommandation :
    Éviter la construction avec de ce que, correcte, mais lourde.


Citations avec affliger


  • Blaise Pascal (Clermont, aujourd'hui Clermont-Ferrand, 1623-Paris 1662)
    Peu de chose nous console, parce que peu de chose nous afflige.
    Pensées, 136

    Commentaire
    Chaque citation des Pensées porte en référence un numéro. Celui-ci est le numéro que porte dans l'édition Brunschvicg - laquelle demeure aujourd'hui la plus généralement répandue - le fragment d'où la citation est tirée.

  • Jean Racine (La Ferté-Milon 1639-Paris 1699)
    Que ces vains ornements, que ces voiles me pèsent !
    Quelle importune main, en formant tous ces nœuds,
    A pris soin sur mon front d'assembler mes cheveux ?
    Tout m'afflige et me nuit, et conspire à me nuire.

    Phèdre, I, 3, Phèdre

Mots proches

Quand on mesure le degré d'humidité de l'air, on parle de :