œil, yeux, sauf dans certains sens techniques

nom masculin

(latin oculus)

Définitions de œil


  • Organe pair de la vue, formé, chez les mammifères, du globe oculaire et de ses annexes (paupières, cils, glandes lacrymales, etc.) : La prunelle de l'œil.
  • Cet organe considéré du point de vue de son aspect, de sa forme et en particulier l'iris pour sa couleur : Avoir les yeux bleus.
  • Cet organe considéré comme l'expression du caractère, du sentiment ; regard : Il a l'œil vif.
  • Regard attentif, surveillance, vigilance : Rien n'échappe à l'œil de la mère.
  • Manière de voir, de comprendre, d'interpréter, etc. : Regarder les événements d'un œil froid.
  • Agroalimentaire

    Synonyme de ouverture.
  • Armement

    (pluriel œils) Ouverture ménagée dans un obus pour y introduire la charge d'éclatement et visser la fusée.
  • Horticulture

    1.  Point végétatif situé à l'aisselle d'une feuille et pouvant évoluer l'année même en rameau ou en bouton à fleur.

    2.  Dépression en couronne laissée par les traces du calice au sommet des fruits des pomacées (pommes, poires).

    3.  Petite cavité sur le tubercule de pomme de terre, d'où sortira un bourgeon.

  • Imprimerie

    (pluriel œils) Partie du caractère représentant le dessin de la lettre reproduit à l'impression sur le papier pendant le tirage.
  • Marine

    (pluriel œils) Boucle formée à l'extrémité d'un filin.
  • Outillage

    (pluriel œils) Trou pratiqué dans la tête d'un marteau pour y fixer le manche.
  • Technique

    (pluriel œils) Judas optique.
  • Théâtre

    Trou pratiqué dans le rideau d'un théâtre et permettant de regarder la salle depuis la scène.
  • Viticulture

    Bourgeon de vigne laissé lors de la taille.

Expressions avec œil



  • Familier. À l'œil,

    gratuitement, pour rien : J'ai eu trois places de théâtre à l'œil.
  • À l'œil nu,

    par la vue seule, sans l'aide d'un instrument d'optique.
  • Avoir le coup d'œil,

    avoir le jugement sûr et rapide, l'évaluation exacte.
  • Avoir l'œil (à tout),

    être attentif, tout remarquer.
  • Avoir l'œil sur quelqu'un, avoir quelqu'un à l'œil,

    le surveiller étroitement.
  • Familier. Avoir un œil à Paris et l'autre à Pontoise, avoir un œil qui dit zut, qui dit merde à l'autre (dans la langue populaire),

    loucher fortement.
  • À vue d'œil,

    autant qu'on en peut juger par la vue seule : À vue d'œil, la maison est à trois cents mètres ; très rapidement et d'une façon très sensible : Un enfant qui grandit à vue d'œil.
  • Coup d'œil,

    regard, examen rapide : Jeter un coup d'œil sur un livre ; aspect, vue, spectacle : De la terrasse, le coup d'œil était magnifique.
  • Familier. Faire de l'œil à quelqu'un,

    cligner de l'œil dans sa direction en signe de connivence ou pour l'aguicher.
  • Familier. Jeter un œil sur quelque chose,

    y jeter un regard rapide.
  • L'œil du maître,

    vigilance de celui à qui rien n'échappe.
  • Mauvais œil,

    influence maléfique.
  • Familier. Mon œil !,

    marque le doute, le refus.
  • Ne pas (pouvoir) fermer l'œil (de la nuit),

    ne pas (pouvoir) dormir.
  • Ne voir que d'un œil,

    voir superficiellement ou d'un point de vue particulier.
  • Familier. Ouvrir l'œil, ouvrir l'œil et le bon,

    surveiller ce qui se passe ; se montrer vigilant, prêt à toute éventualité.
  • Sous l'œil de,

    sous la surveillance de.
  • Voir quelque chose d'un bon œil, d'un mauvais œil,

    de façon favorable, défavorable.
  • Horticulture

    Œil dormant,

    œil qui ne se développe qu'au printemps suivant la greffe.

    Œil poussant,

    œil qui se développe immédiatement après la greffe estivale en écusson.

    Taille à deux, à trois yeux,

    taille d'un arbre fruitier dans laquelle on conserve deux, trois bourgeons sur le rameau coupé.
  • Médecine

    Œil de verre ou œil artificiel,

    imitation de l'œil, en verre ou en émail, qu'on met à la place d'un œil énucléé.
  • Météorologie

    Œil d'un cyclone,

    partie centrale d'un cyclone tropical, constituant une zone (temporaire) de calme.
  • Technique

    Œil électrique,

    cellule photoélectrique servant à la commande de dispositifs automatiques.
  • Viticulture

    Œil latent,

    bourgeon du vieux bois qui donne naissance à un gourmand.
  • Zoologie

    Œil pinéal,

    chez certains agnathes, poissons (chondrostéens) et reptiles (hattéria, lézards), organe photosensible impair issu d'une évagination de l'épiphyse.

Synonymes de œil


Œil de verre ou œil artificiel

Synonyme :

  • prothèse oculaire

Autre synonyme de œil


Difficultés de œil


  • ORTHOGRAPHE

    Le pluriel normal de œil est yeux, sauf dans quelques cas.

    Dans les mots composés : des œils-de-bœuf, des œils-de-chat, des œils-de-perdrix, des œils-de-pie, des œils-de-tigre, etc.

    Employé comme terme technique, au sens de « trou, ouverture » : des œils épissés ; les œils des meules, des caractères d'imprimerie.

    Clin d'œil → clin.

    L'expression familière entre quat'z-yeux est en général orthographiée ainsi, telle qu'elle est prononcée.

  • EMPLOI

    Avoir l'œil sur qqn = le surveiller.
    Avoir les yeux sur qqn = avoir les yeux fixés sur lui, le regarder attentivement.


Citations avec œil


  • Auguste Angellier (1848-1911)
    Les caresses des yeux sont les plus adorables.
    À l'amie perdue, Chailley
  • Jean Anouilh (Bordeaux 1910-Lausanne 1987)
    […] J'aurai beau tricher et fermer les yeux de toutes mes forces Il y aura toujours un chien perdu quelque part qui m'empêchera d'être heureuse
    La Sauvage, III, Thérèse , La Table Ronde
  • Guillaume Apollinaire de Kostrowitzky, dit Guillaume Apollinaire (Rome 1880-Paris 1918)
    Le pré est vénéneux mais joli en automne
    Les vaches y paissant
    Lentement s'empoisonnent
    Le colchique couleur de cerne et de lilas
    Y fleurit tes yeux sont comme cette fleur-là
    Violâtres comme leur cerne et comme cet automne
    Et ma vie pour tes yeux lentement s'empoisonne.

    Alcools, les Colchiques , Gallimard
  • Hans Arp ou Jean Arp (Strasbourg 1887-Bâle 1966)
    Si quelqu'un a des oreilles, qu'il voie, si quelqu'un a des yeux, qu'il entende.
    Jours effeuillés, Gallimard
  • Samuel Beckett (Foxrock, près de Dublin, 1906-Paris 1989)
    N'importe quel imbécile peut fermer l'œil, mais qui sait ce que voit l'autruche dans le sable.
    Murphy, Éditions de Minuit
  • Yves Bonnefoy (Tours 1923-Paris 2016)
    Il y a des yeux grands ouverts au secret des yeux fermés.
    L'Improbable, Mercure de France
  • André Breton (Tinchebray, Orne, 1896-Paris 1966)
    L'œil existe à l'état sauvage.
    Le Surréalisme et la Peinture, Gallimard
  • Frédéric Sauser, dit Blaise Cendrars (La Chaux-de-Fonds 1887-Paris 1961)
    Si l'on a baptisé Jules Renard l'œil, j'appellerai Picasso le regard.
    Aujourd'hui, Grasset
  • Pierre Corneille (Rouen 1606-Paris 1684)
    Sur mes pareils, Néarque, un bel œil est bien fort.
    Polyeucte, I, 1, Polyeucte
  • Denis Diderot (Langres 1713-Paris 1784)
    Je suis plus sûr de mon jugement que de mes yeux.
    Pensées philosophiques
  • Jean-Baptiste Louis Gresset (Amiens 1709-Amiens 1777)
    […] Elle a d'assez beaux yeux
    Pour des yeux de province.

    Le Méchant
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    l'œil était dans la tombe et regardait Caïn.
    La Légende des siècles, la Conscience
  • Jean de La Fontaine (Château-Thierry 1621-Paris 1695)
    Mais enfin je l'ai vu, vu de mes yeux, vous dis-je !
    Fables, le Dépositaire infidèle
  • Jean de La Fontaine (Château-Thierry 1621-Paris 1695)
    Il n'est, pour voir, que l'œil du maître.
    Fables, l'Œil du maître
  • Maurice Maeterlinck (Gand 1862-Nice 1949)
    Allez où vos yeux vous mènent,
    Dieu les fermera demain.

    Treize Chansons de l'âge mûr, Fasquelle
  • Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière (Paris 1622-Paris 1673)
    Je l'ai vu, dis-je, vu, de mes propres yeux vu,
    Ce qu'on appelle vu […].

    Le Tartuffe, V, 3, Orgon
  • Germain Nouveau (Pourrières 1851-Pourrières 1920)
    Le jour est moins charmant que les yeux de la nuit.
    La Doctrine de l'amour, Gallimard
  • Pablo Ruiz Picasso (Málaga 1881-Mougins 1973)
    On devrait crever les yeux aux peintres comme l'on fait aux chardonnerets pour qu'ils chantent mieux.
    Conversations avec Christian Zervos, 1935 in Cahiers d'art
  • Jean Racine (La Ferté-Milon 1639-Paris 1699)
    Seigneur, l'amour toujours n'attend pas la raison.
    N'en doutez point, il l'aime. Instruits par tant de charmes,
    Ses yeux sont déjà faits à l'usage des larmes.

    Britannicus, II, 2, Narcisse
  • René François Armand Prudhomme, dit Sully Prudhomme (Paris 1839-Châtenay-Malabry 1907)
    Académie française, 1881
    Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,
    Des yeux sans nombre ont vu l'aurore.

    Stances et poèmes, le Vase brisé , Lemerre
  • Bible
    Tu donneras vie pour vie, œil pour œil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied, brûlure pour brûlure, meurtrissure pour meurtrissure, plaie pour plaie.
    Ancien Testament, Exode XXI, 23-25

    Commentaire
    Citation empruntée à la Bible de Jérusalem.

  • Bible
    Écoutez donc ceci,
    peuple stupide et irréfléchi :
    avec leurs yeux, ils ne voient rien,
    avec leurs oreilles, ils n'entendent rien !

    Ancien Testament, Jérémie V, 21

    Commentaire
    Citation empruntée à la Bible de Jérusalem.

  • Bible
    Si un homme blesse un compatriote, comme il a fait on lui fera : fracture pour fracture, œil pour œil, dent pour dent. Tel le dommage que l'on inflige à un homme, tel celui que l'on subit.
    Ancien Testament, Lévitique XXIV, 19-20

    Commentaire
    Citation empruntée à la Bible de Jérusalem.

  • Bible
    Elles* ont une bouche et ne parlent pas,
    elles ont des yeux et ne voient pas,
    elles ont des oreilles et n'entendent pas.

    Ancien Testament, Psaumes CXV, 5-6
    *les idoles

    Commentaire
    Citation empruntée à la Bible de Jérusalem.

Mots proches

Quelle locution est correcte ?