être mitigé

verbe passif

Définitions de être mitigé


  • Être plutôt défavorable : Le projet a reçu un accueil très mitigé.
  • Être relâché, peu rigoureux : Un zèle mitigé.
  • Être mêlé de quelque chose, adouci : Éloges mitigés de critiques.

Difficultés de être mitigé


  • SENS ET EMPLOI

    Le sens premier de mitigé est « atténué, tempéré, devenu ou rendu moins vif ou moins rigide » (le mot vient du latin mitis, doux) : « Sa politesse, on l'appelle froideur ; son ironie, si mitigée qu'elle soit, méchanceté » (Ch. Baudelaire). Dans le registre courant, le mot est employé aujourd'hui au sens de « mêlé, mélangé, qui est à mi-chemin entre deux extrêmes » : éprouver des sentiments mitigés. « Quand M. de Guermantes eut terminé la lecture de mon article, il m'adressa des compliments, d'ailleurs mitigés » (M. Proust).
    recommandation :
    Cet emploi est critiqué. Dans l'expression soignée, en particulier à l'écrit, on peut remplacer mitigé par ambigu, équivoque, mêlé, mélangé, partagé.

Mots proches

Quel est le participe passé du verbe « repaître » ?