En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Valence

en espagnol Valencia

Ville d'Espagne, capitale d'une communauté autonome et de province, sur le Guadalaviar (ou Turia), près de la Méditerranée.

  • Population : 792 054 hab. (recensement de 2011)

Métropole du Levant espagnol, troisième ville du pays derrière Madrid et Barcelone, Valence s'est développée au centre de sa huerta, soignée comme un jardin, produisant agrumes, primeurs et riz, mais les industries se sont multipliées en banlieue surtout (Manises, Almusafès, etc.), représentées par la mécanique, le textile, la chimie, le mobilier. Le trafic international du port l'emporte désormais sur le cabotage et les exportations sur les importations. Carrefour entre Barcelone et Madrid, Valence est sortie peu à peu de ses activités agricoles, accédant au rang de centre économique et intellectuel.

HISTOIRE

Colonie grecque puis romaine, Valence fut la capitale d'un royaume arabe (taifa de Valencia) de 1021 à 1238, sauf au moment du règne du Cid Campeador (1094 à 1099). Pendant la guerre civile espagnole, la ville fut à deux reprises le siège du gouvernement républicain.

BEAUX-ARTS

Cathédrale (fondée en 1262) et autres monuments religieux gothiques, souvent transformés à l'époque baroque, riches en œuvres italianisantes des peintres de l'école valencienne du xvie s. (tel Juan de Juanes). Remarquables monuments civils, de la Lonja de la Seda (gothique du xve s.) au palais de Dos Aguas (façade d'un baroque exacerbé, 1740). Le peintre Ribalta est bien représenté au collège du Patriarche (fin du xvie s.), ainsi qu'au riche musée des Beaux-Arts. Autres musées. La ville fut un centre de production de céramique hispano-mauresque.