En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Trinidad de Cuba

Ville de Cuba, située sur la côte sud.

En 1988, l'Unesco a inscrit Trinidad et la vallée de Los Ingenios sur sa Liste du patrimoine mondial.

Histoire de la ville

Trinidad fut fondée en 1514 par le gouverneur espagnol, Diego Velázquez, à proximité de l'embouchure de la Guaurabo. Son nom fut choisi pour honorer la Trinité. Après l'échec des deux expéditions lancées par les Espagnols depuis Cuba pour s'implanter sur le continent américain, Cortés conduisit depuis Trinidad la campagne décisive qui aboutit à la chute de l'empire aztèque (1519).

Trinidad connut un développement lent. Les mines d'or furent épuisées dès les années 1530 ; la main-d'œuvre indigène de l'ethnie taína, que Diego Velázquez avait cédée aux encomenderos espagnols, ne supportait pas les conditions de travail, et, en 1530, elle fut très affaiblie par une épidémie. Par ailleurs, l'attrait du continent faisait de Trinidad un port de passage plutôt qu'un lieu d'établissement.

Au xviiie s., Trinidad profita de l'essor du commerce maritime et de la piraterie. Puis, vers la fin du siècle, la ville bâtit sa richesse sur l'industrie sucrière : une trentaine d'usines de la vallée de Los Ingenios (ce dernier terme désignant des haciendas où se fabrique le sucre) raffinaient la canne à sucre, qui était cultivée aux environs. Cette production ne fut possible que grâce à l'apport massif d'esclaves africains.

L'industrie sucrière permit à l'aristocratie locale de se constituer des fortunes dont témoignent les luxueuses maisons bâties dans un style colonial qu'a conservées la ville. La crise sucrière a entraîné le déclin de la cité.

Depuis son inscription sur la Liste du patrimoine mondiale, Trinidad est devenue l'une des principales destinations touristiques de l'île.