En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Toulon

Chef-lieu du département du Var, en Provence-Alpes-Côte-d'Azur, sur la rade de Toulon (que forme la Méditerranée), au pied du mont Faron.

  • Population : 166 851 hab. (recensement de 2010)
  • Nom des habitants : Toulonnais
  • Population pour l'agglomération : 559 246 hab. (recensement de 2009)

Le nom de la ville reste associé à celui de sa rade : à l'ouest la petite rade, fermée par la presqu'île de Saint-Mandrier, à l'est la grande rade, moins bien abritée du large par le cap Brun et la pointe de Carqueiranne, au fond de la baie qui s'ouvre entre la presqu'île de Six-Fours et celle de Giens. Les buttes calcaires, et, à l'arrière-plan, la crête du mont Faron ont guidé l'extension de la ville puis de son agglomération selon un axe ouest-est, entre la montagne et la mer.

L'agglomération de Toulon, étendue, s'allonge de La Ciotat, à l'Ouest (dans le département des Bouches-du-Rhône), à Hyères, à l'Est, et regroupe plus de la moitié de la population départementale du Var, avec notamment les communes de La Seyne-sur-Mer (plus de 60 000 habitants), Six-Fours-les-Plages, La Valette-du-Var et La Garde (qui comptent entre 21 000 et 33 000 habitants), Ollioules, Le Pradet et Saint-Mandrier-sur-Mer.

Malgré l'importance de la fonction administrative, commerciale et touristique (la ville est bien desservie par l'autoroute et le rail) et le développement de la fonction administrative (préfecture du Var depuis 1974, siège de région maritime, Évêché [avec Fréjus]) et universitaire, Toulon reste essentiellement marquée par la marine de guerre. Le secteur tertiaire a été longtemps hypertrophié par la fonction militaire, avec l'Arsenal (construction et réparation navales). Toulon bénéficie d'une zone franche urbaine, la seule en France implantée exclusivement en centre-ville. Différentes activités liées à la mer (trafics maritimes, aquaculture, pêche, tourisme) se développent à Ollioules, La Seyne-sur-Mer et Saint-Mandrier-sur-Mer.

HISTOIRE

Toulon joua un rôle modeste jusqu'au xvie s. Henri IV y édifia un arsenal. Les travaux de Vauban (1679-1701) en firent un grand port de guerre. Un bagne exista de 1748 à 1873. La municipalité contre-révolutionnaire livra la ville aux Anglais (27 août 1793), mais les canons de Bonaparte les en chassèrent (17 décembre). Au cours de la Seconde Guerre mondiale, les Allemands ayant décidé de s'emparer de vive force des bâtiments français (220 000 t), ceux-ci se sabordèrent pour ne pas tomber aux mains de l'ennemi (27 novembre 1942). Toulon fut libéré par l'armée de Lattre le 27 août 1944.

BEAUX-ARTS

Église Sainte-Marie-Majeure, ancienne cathédrale (xviie s., avec parties du xiie s.). Musée du Vieux-Toulon, musée d'Art et Musée naval.