En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Sceaux (92330)

Louise Bénédicte de Bourbon-Condé, duchesse du Maine
Louise Bénédicte de Bourbon-Condé, duchesse du Maine

Chef-lieu de canton des Hauts-de-Seine, à 6 km au S. de Paris.

  • Population : 19 986 hab. (recensement de 2010)
  • Nom des habitants : Scéens

Ville surtout résidentielle. Institut universitaire de technologie. Église Saint-Jean-Baptiste, des xvie-xviiie iècles.

La seigneurie de Sceaux est acquise en 1674 par Colbert, qui y fait construire, sans doute sous la direction de Perrault, un château au milieu d'un vaste parc dessiné par Le Nôtre. Louis XIV décide en 1700 de l'acquérir pour le duc du Maine, son fils légitimé. Le domaine connaît des heures brillantes sous l'impulsion de la spirituelle duchesse du Maine, qui y tient une véritable cour (bals, comédies, fêtes des « nuits de Sceaux ») et y reçoit des hommes de lettres. La conspiration de Cellamare, qu'elle y trame contre le Régent (→ Philippe II, duc d'Orléans), entraîne la dispersion de ses hôtes.

Le château appartient ensuite au duc de Penthièvre, qui y héberge Florian ; il est vendu en 1798 et rasé. Le duc de Trévise, fils du maréchal Mortier, élève en 1856, à son emplacement, un château en brique et pierre sans grand caractère. Le domaine est acquis en 1924 par le département de la Seine. Il reste du domaine primitif le parc dessiné par Le Nôtre, avec le Grand Canal et le bassin de l'Octogone, l'Orangerie de Jules Hardouin-Mansart et le pavillon de l'Aurore (coupole peinte par Le Brun). On y a reconstruit le pavillon de Hanovre qui, avant 1930, se trouvait à Paris.