En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pondichéry ou Puducherry

en anglais Pondicherry

Pondichéry
Pondichéry

Ville d'Inde, chef-lieu du territoire de Pondichéry, sur le golfe du Bengale, sur la côte de Coromandel, au sud de Madras.

  • Population pour l'agglomération : 654 392 hab. (recensement de 2011)

Marché agricole et port de commerce. Centre culturel (Institut et lycée français). Les habitants sont en partie francophones. Ashram de Sri Aurobindo.

Le territoire de Pondichéry, qui regroupe Pondichéry, Mahé, Karikal et Yanaon, a 480 km2 et 1 244 464 habitants (recensement de 2011). Ses principales ressources agricoles sont le riz et le millet.

HISTOIRE

En 1674, François Martin, agent de la Compagnie française des Indes orientales, acquiert le territoire de Pondichéry et, avec l'appui des princes voisins, développe le commerce sur la côte de Coromandel et, à travers la péninsule, vers la côte de Malabar. Il améliore l'industrie des cotonnades et fait de Pondichéry le siège de la Compagnie, dont il devient le directeur (1686-1706).

Plusieurs fois assiégée (1748) et occupée (1761, 1778, 1793) par les Anglais, Pondichéry, restituée à la France par le traité d'Amiens (1802), le sera en fait après les traités de Paris (1814-1815), à condition que la France n'entretienne ni troupes ni fortifications (avril 1817).

Transférée de facto à l'Inde (1er novembre 1954), la ville est cédée par le traité du 28 mai 1956. La cession a été ratifiée par le Parlement français en 1962.

Le territoire de l’Union rassemble aujourd’hui les quatre anciens comptoirs de Pondichéry, Mahé, Karikal et Yanaon.