En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Meudon

La catastrophe de Meudon
La catastrophe de Meudon

Chef-lieu de canton des Hauts-de-Seine, banlieue sud-ouest de Paris, en bordure du bois (ou forêt) de Meudon et au-dessus de la Seine.

  • Population : 45 834 hab. (recensement de 2010)
  • Nom des habitants : Meudonnais

Restes (occupés par un observatoire d'astrophysique) du Château-Neuf ; terrasse avec belle vue sur la vallée de la Seine et Paris. Musée historique et d'art contemporain dans l'ancienne maison d'Armande Béjart. Musée Rodin (installé dans l'ancienne villa du sculpteur, dans le quartier de Val-Fleury, il regroupe des esquisses, des ébauches et des moulages de ses oeuvres ; dans le jardin se trouve son tombeau, orné de la statue du Penseur). Industries (constructions mécaniques et électriques) en bordure de la Seine. Vers le N.-O., Meudon se prolonge par le quartier de Bellevue. Quartier résidentiel à Meudon-la-Forêt, au-delà de la forêt de Meudon. Au S., dans le parc de Chalais, soufflerie de l'Office national d'études et de recherches aérospatiales.

Dès le xvie siècle, la duchesse d'Étampes, puis le cardinal Charles de Lorraine firent aménager de vastes jardins et construire un château à proximité de l'actuel observatoire d'astrophysique ; ce dernier occupe le Château-Neuf, construit pour le Grand Dauphin par Jules Hardoin-Mansart (1706), incendié par les Prussiens en 1870 et restauré. Le Château-Vieux des princes de Lorraine fut démoli en 1804, mais la terrasse qui le précédait, édifiée pour leur successeur Abel Servien, constitue toujours, avec la vue qu'elle offre, un des plus beaux sites des environs de Paris. Meudon est depuis longtemps un lieu de résidence, et ses hôtes les plus illustres furent Rabelais, qui possédait le bénéfice de la cure, Ronsard, Ambroise Paré, Armande Béjart, Wagner et enfin Rodin.