En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Identifiez-vous ou Créez un compte

Le Mans

Le Mans
Le Mans

Chef-lieu du département de la Sarthe, ancienne capitale du Maine, à son confluent avec l'Huisne, à 211 km à l'O.-S.-O. de Paris.

  • Population : 147 108 hab. (recensement de 2010)
  • Nom des habitants : Manceaux
  • Population pour l'agglomération : 206 944 hab. (recensement de 2009)

GÉOGRAPHIE

Le Mans occupe, au cœur des campagnes du haut Maine et au confluent de la Sarthe et de l'Huisne, une position de carrefour tôt définie (Subdunum), mais longtemps mal exprimée dans une province bocagère d'accès difficile. Petite ville de 18 000 habitants en 1826, elle connaît, avec le chemin de fer, qui lui ouvre la Bretagne (1854), puis avec l'automobile (Bollée, Renault) une métamorphose totale. Ville industrielle enrichie d'apports divers (fonderie, matériel ferroviaire, pompes, tracteurs, armements, télécommunications, laiterie, lingerie, tabacs), elle s'est, plus encore, affirmée dans son rôle tertiaire, comme nœud de communications (T.G.V., gare de triage, autoroute, aéroport) et comme centre administratif (préfecture, directions agricoles), marchand (foires-expositions), financier (mutuelles d'assurances), religieux (évêché), culturel (université du Maine), touristique (enceinte gallo-romaine, cathédrale St-Julien, maisons anciennes).

Aux environs est établi le circuit sur lequel se dispute annuellement la course automobile des Vingt-Quatre Heures du Mans (et diverses autres compétitions automobiles et motocyclistes). Près du circuit des Vingt-Quatre Heures est installé un musée de l'Automobile. La ville, débordée par sa propre croissance, étale, autour de ses vieux îlots, des quartiers bas de pavillons (mancelles) et de cités ouvrières, aujourd'hui dominés par l'habitat collectif de masse (les Sablons, Gazonfier, Bellevue). Une ligne de tramway traverse la ville du nord-ouest au sud et à l'est depuis 2007. Une communauté urbaine (Le Mans Métropole), groupant 9 communes et notamment Allonnes, Coulaines et Arnage, traite les problèmes d'habitat (rénovation, extension), de voirie, d'équipement (accueil), d'équilibre régional, pour mieux se définir entre Nantes et Paris.

HISTOIRE

À l'origine, ce fut un oppidum gaulois. La bourgeoisie marchande s'épanouit sous les Plantagenêts. Le Mans ne fit retour à la Couronne de France qu'en 1481. Les républicains y triomphèrent définitivement des chouans en décembre 1793. Lors de la guerre franco-allemande, l'armée de Frédéric-Charles contraignit la IIe armée de la Loire commandée par Chanzy à abandonner les collines qui dominent Le Mans (10-11 janvier 1871).

BEAUX-ARTS

Enceinte gallo-romaine de la vieille ville. Cathédrale à nef romane, à superbe chœur gothique du xiiie s. (sculptures et vitraux). Églises N.-D.-de-la-Couture (sculptures, tapisseries, tableaux) et N.-D.-du-Pré, remontant au xie s. Demeures des xve et xvie s. Église de la Visitation (1730). Musée d'Histoire et d'Ethnographie et musée Tessé (beaux-arts).