En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Lijiang

Ville de Chine (Yunnan), dont la partie ancienne est inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de l'Unesco.

Lijiang est situé sur un haut plateau, à 2 400 m d'altitude, au pied du mont Yulong (5 596 m). La ville est la capitale d'un district autonome peuplé de Naxi, ethnie qui compte environ 300 000 personnes. Elle fut édifiée entre la seconde moitié du xiie s. (dynastie des Song du Sud) et la première moitié du siècle suivant (dynastie des Yuan). C'est en raison de son « architecture remarquable par l'association d'éléments de plusieurs cultures réunies durant de nombreux siècles » que la vieille ville de Lijiang a été inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de l'Unesco en 1997.

Histoire du site

La présence humaine est attestée dans la zone de Lijiang depuis environ cent mille ans. Lors de sa fondation, sous les Song du Sud, Lijiang s'appelait Dayan et couvrait une superficie de 3,8 km2. Sous les Yuan, la ville devint capitale de district et reçut son nom actuel. Elle était alors la résidence des rois naxi, qui y résidèrent jusqu'à la dynastie des Qing (1644).

Le site

La ville s'organise d'autour d'une rue centrale, à partir de laquelle naissent des ruelles qui suivent un réseau de canaux desservant chaque maison. Ce système d'alimentation en eau, extrêmement complexe et ingénieux, est toujours utilisé actuellement. Les constructions traditionnelles sont typiques de l'architecture des Naxi, avec des enceintes carrées et un mur formant écran derrière le portail d'entrée. De ce riche passé, les quartiers anciens de la ville conservent des palais et des temples des périodes Ming et Qing, parmi lesquels le palais Junmin et la tour Wufeng, d'époque Ming.