En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Konya

Ville de Turquie, chef-lieu de province, sur le plateau d’Anatolie centrale, au pied nord du Taurus.

  • Population pour l'agglomération : 1 022 820 hab. (estimation pour 2010)

Centre religieux (soufisme), commercial, administratif, touristique, avec quelques industries (textile, travail du cuir).

HISTOIRE

La ville appartint au royaume de Phrygie, à l'Empire perse, aux Séleucides sous le nom d'Iconium ou Ikonion, aux Romains (capitale de la Lycaonie) et à Byzance. Elle fut un centre important du christianisme primitif. Tombée aux mains des Turcs Seldjoukides (1069), elle fut au xiie s. la capitale du sultanat de Rum et fut annexée par les Ottomans en 1475.

BEAUX-ARTS

Beaux monuments de l'époque seldjoukide : mosquée d'Ala al-Din (vers 1220) avec un splendide minbar en bois ; medrese (Ince minareli, 1265 ; Karatay, 1251 ; Sirçali, 1242) ; mosquée Sahipata (1269-1283). Le tombeau Djalal al-Din Rumi, fondateur des derviches tourneurs, se trouve dans le couvent qu'il a fondé aujourd'hui transformé en musée. Important musée de céramique dans la medrese Karatay.