En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Kaboul ou Kabul

Kaboul
Kaboul

Capitale de l'Afghanistan.

  • Population : 3 096 910 hab. (recensement de 2011)

GÉOGRAPHIE

La ville est établie dans un haut bassin (1 800 m), à la jonction de la route de rocade au S. de l'Hindu Kuch et de la route donnant accès à l'Inde (au S.-E., par la vallée de la rivière de Kaboul et la trouée de Peshawar). Au moment où la ville fut choisie comme capitale, l'État était nettement centré sur les pays pachtouns, au S. de la montagne, orientant son expansion vers l'Inde du Nord-Ouest. Cette situation est beaucoup moins favorable par rapport aux frontières de l'Afghanistan contemporain, à cheval sur les deux versants de l'Hindu Kuch, et les communications restent difficiles avec le Turkestan afghan, malgré l'ouverture de la route, carrossable en toutes saisons, du col de Salang (1964). Par ailleurs, des problèmes culturels délicats se développent dans cette ville de langue persane, dont le rayon d'attraction s'étend largement sur les pays pachtouns (la frontière linguistique passe à 20 km au S. de la ville) et qui assimile cette population majoritaire dans l'État. À la vieille ville, située au S. de la rivière de Kaboul, se sont ajoutés d'abord un quartier traditionnel au N. du cours d'eau (1880-1920) puis la ville « nouvelle » (1920-1930) de Dar al-Aman (aujourd'hui Dar al-Fonun), à 8 km au S.-O. enfin divers quartiers récents de plan géométrique. Possédant un important bazar, la ville, centre administratif et de services, reste peu industrialisée ; elle a été fortement endommagée par les divers conflits qui affectent le pays depuis 1979.

HISTOIRE

Identifiée à la Cabura d'Alexandre le Grand, la ville fut la capitale de l'empire des Grands Moghols de 1504 à 1526. Conquise par Nader Chah (1738), elle remplaça Kandahar comme capitale de l'Afghanistan en 1774.